Eads sujet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (467 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Question 2 : Dimension marketing. Pourquoi EADS et son partenaire américain ont –il décide de se retirer.
Point fort : avion plus récent
Pilotes ont volés pour eux
Déjà gagnés 4 fois contre desappels d’offres
Une partie du congrès n’aime pas les appels d’offres à un seul candidat.

Pb de culture, l’Amérique est en perte de vitesse.

L’objectif est de solliciter les entreprises.

Letroisième volet du feuilleton du nouvel avion de ravitaillement de l’US Air Force vient de démarrer ! L’appel d’offres qui vise le remplacement des vénérables KC-135 vient d’être relancé, deuxconstructeurs s’affrontent pour ce troisième round, l’européen Airbus et l’américain Boeing. L’enjeu est de fournir 179 appareils à l’US Air Force, pour un montant estimé à 35 milliards de dollars.
Rappel:
Une première fois attribué à Boeing, avec son KC-767 Advanced Tanker, le contrat avait été ensuite confié, en mars 2008, aux constructeurs EADS et Northrop-Grumman, avec le KC-45 (A330 MRTT), avantd’être une nouvelle fois dénoncé par le Government Accountability Office (GAO) pour un vice de procédure.

Nouveau délai et exigences :
Les deux concurrents en lice et le Congrès ont désormaissoixante jours pour faire part de leurs éventuelles remarques avant que la publication définitive du cahier des charges. Une fois le processus de sélection engagé, l’annonce du vainqueur de l’appeld’offres ne sera connu qu’à la mi-2010. Les premiers avions ravitailleurs devraient être livrés à partir de 2015, sauf nouveau rebondissement !
Le projet de cahier de charges contient 370 spécificationstechniques, contre 800 pour le précédent appel d’offres. Il s’agit ici de faire vite, car l’US Air Force n’a plus de temps à perdre, une douzaine de vieux KC-135 seront retiré du service chaque année encours ! Cependant, si ce cahier est restreint, de nouvelles spécificités sont demandées en ce qui concerne l’avionique, les questions d’emploi, chères aux Président Obama.
La problématique du...
tracking img