Eaf 2008

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (943 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire :

Honoré de Balzac est un auteur du 19ème siècle, époque où le naturalisme et le réalisme dominent. Ce texte est un portrait tiré du, Chef d’œuvre inconnu, où l’auteur nousdécrit la rencontre entre Nicolas Poussin et un vieillard, description qui prend appui sur le réel tout en le transposant.
Comment Balzac fait-il de ce portrait une description vivante ?
Balzac nousfait une description d’un vieillard qui se révèle être une peinture de celui-ci, pour cela il en fait une description vivante.

Dans un premier temps Balzac décrit son personnagecomme un personnage que l’on peut qualifier de riche : « à la magnificence de son rabat de dentelle » à la ligne 2 montre que le personnage porte un costume d’une certaine valeur et qu’il appartient à uneautre génération que Nicolas Poussin. Sa richesse fait de lui un personnage important et les relevés : « à la prépondérante sécurité de sa démarche » ligne3 qui révèle que le vieillard est sûr de luiet : « ou le protecteur ou l’ami du peintre » ligne 4 réaffirment cela. Mais Balzac décrit également le personnage comme quelqu’un de laid, pour cela il fait référence à des personnages réels telsque Rabelais ou encore Socrate qui était un personnage très intelligent mais aussi le plus laid de son époque : « comme celui de Rabelais ou de Socrate » ligne11, ceci rend le portrait réel et montredéjà une contradiction, le personnage est à la fois riche et laid : serait-il aussi intelligent que Socrate l’était ?
Le portrait est également rendu plus réel grâce au contexte plausible du récit :«l’escalier », « le palier », on a affaire à un environnement tout à fait banale, deux hommes se rencontrent, scène de la vie de tous les jours qui fait de ce début un texte sans grande surprise
Cependantle personnage reste indéfinissable il a « quelque chose de diabolique » ligne 8 ce qui montre l’aspect surnaturel et irréel du portrait du personnage , presque fantomatique, il se révèle...
tracking img