Easy jet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2632 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I- Quelle définition donnez- vous au terme <<business model>> tel qu’on peut le définir en stratégie d’entreprise ?

Le terme «business model » (BM) est le plus fréquemment traduit par l’expression «modèle économique »
Dans son sens le plus élémentaire, un business model est la manière affichée et promue par une entreprise pour réaliser ses affaires génératrices de revenus. Unetelle définition permet de circonscrire le concept de Business Model à une dimension unique, à savoir la génération de revenus, distincte de la stratégie au sens traditionnel. Cette définition restreinte permet également d’envisager les répercussions de ces choix sur les autres éléments de la gestion des entreprises. Ainsi, dans le cadre d’une telle définition, le Business Model apparaît plus largequ’un «modèle de revenus » qui décrirait simplement les sources de revenus de la firme. Il énonce ainsi comment une entreprise gagne de l'argent en précisant où (et comment) elle se positionne dans son ou ses marchés.
Si nous nous référons à l’ensemble des données présentes dans l’étude de cas << Easy Jet >>, nous nous rendons compte que l'expression Business-model ne désigne pastant la conception du service ou du produit, ou le choix du segment cible, mais quelque chose de plus large qui inclut les relations avec les fournisseurs, les partenariats, les interactions entre plusieurs marchés et peut se traduire par des choix qui définissent les conditions et la réalité des affaires.
Il met en exergue les stratégies qu’utilise une entreprise pour gagner de l'argent enprécisant où elle est placée dans la chaîne de valeur. Il s'appuie sur une multitude de sujets d'affaires, y compris l'esprit d'entreprise, la stratégie, les moyens économiques, les finances, les stratégies politiques, la sélection des clients.
Grosso modo les méthodes pour faire des affaires et dans lesquelles une entreprise peut se maintenir c'est-à-dire générer des revenus.
Nous allons, àl’aide d’un graphique, illustrer la véritable utilité d’un Business Model.

II- Quelles sont les Forces et les Faiblesses d’Air France et d’Easy Jet ?
Le transport aérien correspond à un besoin de liaison entre deux points du globe. Ce transport n’est rentable que si la recette volumique est élevée. Il répond à un besoin réel d’échanges entre les régions économiques du monde ou pour visiter safamille ou encore pour faire des voyages touristiques. On voit mal comment s’en passer, ne serait-ce que pour traverser des zones inhospitalières (océans, déserts, montagnes, …).
Ainsi nous allons nous lancer dans une analyse qui nous permettra d’identifier les différents axes stratégiques à développer. Nous commencerons à définir les Forces et les Faiblesses d’Easy Jet et ensuite mettre en reliefl’analyse interne d’Air France, tout en respectant bien entendu un ordre chronologique : leurs cultures, leur stratégies actuelles et leurs politiques actuelles (Prix, Produit, distribution, Communication).
Nous travaillerons à l’aide d’un tableau dans lequel nous définirons les faits pour ensuite justifier en quoi ceux-ci sont des Forces pour la compagnie et/ou en quoi représentent-t-ils desFaiblesses.


Easy Jet
Faits | Force | Faiblesse |
Créée depuis 1955 | Son ancienneté fait qu’elle estl’une des principales compagnieslow cost leader sur son marché | |
Présence internationale | Easy Jet dessert 258 destinations Et dispose d’une flotte de 122 avions | |
Choix d’aéroports de secondes zone | -Diminution des charges et des taxes-Gain en temps de vol (20-30%) deplus que les traditionnels et diminution du temps des escales | Difficulté pour certains consommateurs d’y accéder car il ya une certaine perte de temps dans les transports |
Réservations enligne | -97% des vols réservés en ligne-Absence de travail avec les agences de voyages | Manque de crédibilité auprès de certains clients qui préfèrent payer avec assurance |
Maitrise de l’outil...
tracking img