Eau potable

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1750 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Une eau est dite potable quand elle satisfait à un certain nombre de caractéristiques la rendant propre à la consommation humaine.
Les standards de référence dans ce domaine diffèrent selon les époques et les pays (et selon l'autorité en charge de cette définition dans certains pays1). Le concept de « potabilité » varie à travers le monde, fruit d'un contexte historique et culturel local. Ildétermine la question de l'accès à l'eau, puisque une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain.
Par exemple, les paramètres pouvant être réglementés sont :
• la qualité organoleptique (couleur, turbidité, odeur, saveur) ;
• certains paramètres physico-chimiques naturels (température, pH, chlorures : 200 mg/l, sulfates : 250 mg/l, etc.) ;
• dessubstances dites indésirables (nitrates : 50 mg/l, nitrites, pesticides, etc.) ;
• des substances toxiques (arsenic, cadmium, plomb, hydrocarbures, etc.) ;
• des paramètres microbiologiques (l'eau ne doit pas contenir d'organismes pathogènes).

Non potabilité de l'eau[modifier]

L'eau est vecteur de nombreux parasites, bactéries ou virus. Il faut prendre des précautions avant de consommer del'eau dans la nature. Une eau en apparence limpide et pure peut cacher des micro-organismes ou des polluants, la prudence reste de mise.
Voici quelques-unes des contaminations possibles et leurs conséquences :
• les bactéries, elles peuvent provoquer diverses maladies comme le choléra, la fièvre typhoïde ou encore la dysenterie.
• les virus (hépatite infectieuse, ...).
• leskystes (Giardia...)
• les parasites qui sont à l'origine de fièvres, diarrhée et entraînant des complications si l'infection n'est pas traitée rapidement.
• les vers parasites causant la bilharziose avec pour symptômes douleurs abdominales, éruptions cutanées, anémie, fatigue chronique. Ce sont les larves (nageant à la surface des eaux infestées) qui sont à l'origine de l'infection, ellespeuvent aussi s'introduire par voie cutanée lors de baignades.
• les pollutions chimiques (métaux lourds, insecticides, polychloro-biphényle, hydrocarbures) ont des effets divers, intoxications, neuro-toxicité, cancérogénicité (en cas de consommation prolongée d'une eau polluée).
• les algues ou autres particules en suspension peuvent provoquer une intoxication.

Eau dure[modifier]

Onparle d'eau dure pour évoquer une eau contenant beaucoup de sels dissous, comme des sels de calcium et de magnésium; on dit alors, dans le langage courant, qu'elle est calcaire2. Une eau en contenant peu est appelé une eau douce. Les eaux de sources contiennent des quantités différentes de ces sels, elles peuvent donc être de dureté différentes. En France, les eaux du Massif Central, des Vosges etdu Massif Armoricain sont douces (moins de 200 milligrammes de calcaire dissous par litre d'eau). Dans la bassin parisien cela peut aller jusqu'à 900 milligrammes de calcaire dissous par litre d'eau3.
Pour une personne en bonne santé, la consommation d'eau dure, dite calcaire, est sans danger3. Des désagréments liés à l'utilisation peuvent apparaitre pour des eaux trop dures (inefficacité desdétergents, stérilisation des sols) ou trop douces (corrosion)3.
Il est possible d'adoucir l'eau avec un appareil appelé adoucisseur d'eau.

Origine des eaux potables[modifier]

Eaux de source, eaux minérales[modifier]

Les eaux dites « de source » sont des eaux naturellement propres à la consommation humaine ; on parle alors d'eau potable. Les seuls traitements qu’il est permis de leurappliquer sont l’aération, la décantation et la filtration. Les eaux naturellement gazeuses, qui contiennent du dioxyde de carbone dissous, peuvent également être regazéifiées avant d’être embouteillées.
Les eaux minérales naturelles, elles, peuvent être des eaux "non potables" dans le sens où elles possèdent des propriétés particulières : elles ont des teneurs en minéraux et en oligo-éléments qui...
tracking img