Ebay

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2043 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
What ever it is you can get it on EBay

Le site web EBay est un HYPERLINK "http://fr.wikipedia.org/wiki/Site_Web" \o "Site Web"site de HYPERLINK "http://fr.wikipedia.org/wiki/Vente_aux_enchères" \o "Vente aux enchères"ventes aux enchères créé en HYPERLINK "http://fr.wikipedia.org/wiki/1995" \o "1995"1995 par HYPERLINK "http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Omidyar" \o "Pierre Omidyar"PierreOmidyar, et est devenu une référence mondiale dans sa catégorie et un phénomène de société. La plupart des internautes connaissent eBay, une grande majorité a sûrement déjà visité le site, certains ont déjà acheté un article dessus et même déjà vendu quelque chose. Quelle recette eBay a su mettre en œuvre pour devenir aujourd’hui une entreprise cotée en bourse, valorisé à presque 50 milliards dedollars et revendiquant plus de 10 millions de visites mensuelles !

Porté par le boom d'HYPERLINK "http://fr.wikipedia.org/wiki/Internet" \o "Internet"Internet et du HYPERLINK "http://fr.wikipedia.org/wiki/Commerce_électronique" \o "Commerce électronique"commerce électronique, le site eBay connaît un énorme succès depuis ses débuts et compte aujourd'hui plus de 200 millions de membres inscrits.Fondé en 1995, eBay est devenu une place de marché mondiale où une communauté de passionnés, composée aussi bien de particuliers que de professionnels, peut acheter et vendre.  

 
HYPERLINK "http://www.ebay.com/" \o "http://www.ebay.com"http://www.ebay.com/

Quelques mots d’histoire…

Créée en 1995, cette start-up californienne, a connu un succès sans faille depuis maintenant 12ans. Sonfondateur, HYPERLINK "http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Omidyar" \o "Pierre Omidyar"Pierre Omidyar, un français de 40 ans élevé aux USA, a senti très tôt le potentiel qu’avait Internet pour ce qui est du commerce en ligne et à profité de ce côté pionnier dans le domaine pour développer ce qui représente aujourd’hui la 1ère place de marché en ligne mondial. Initialement appelée Auction Web , lasociété a pris le nom d'eBay en HYPERLINK "http://fr.wikipedia.org/wiki/1996" \o "1996"1996. Son fondateur a à l'origine créé ce site pour permettre à sa femme d'échanger puis acheter et vendre des distributeurs de bonbons HYPERLINK "http://fr.wikipedia.org/wiki/PEZ" \o "PEZ"PEZ qu'elle collectionnait. Pour se financer, eBay prélève une commission sur chaque transaction effectuée en échange des servicesofferts. C'est le vendeur qui paye cette commission ; l'acheteur, lui n'a aucun frais supplémentaire à l'achat à prendre en charge. La société eBay émet une facture une fois par mois. Il existe, pour le site français, quatre façons de payer les frais :
par chèque ;

par carte de crédit à paiement unique ;
par prélèvement automatique ;
par PayPal.
EBay en avance sur son temps

La sociétécalifornienne n’a pas attendu 2005 pour commencer à proposer de l’UGC (User Generated Content) ou pour placer transformer le simple visiteur de son site en réel acteur participatif. En effet, le concept même du site a été imaginé sur ce principe : eBay gère les échanges de biens et d’argent mais ne crée pas de contenu : c’est l’utilisateur du service, le client qui va proposer des articles à lavente. Cette notion qui maintenant fait figure de standard de cette tendance 2.0 a toujours été le fil conducteur d’eBay. Autre exemple que l’on peut citer : le système de commentaires d’eBay est arrivé bien avant les blogs et autres Digg-like invitant les visiteurs à donner leur avis. Sur le site d’eBay le "réseau social" qui peut potentiellement se créer entre vendeurs et acheteurs est assujetti à unsystème de notation entre clients pour refléter le sérieux du vendeur ou de l’acheteur pour les transactions futures. On parle alors ici de "réputation", terme qui prend de plus en plus d’importance aujourd’hui sur le web lorsque l’on parle d’identité numérique entre autres. Bref, il y a beaucoup d’exemples comme cela qui montrent ô combien eBay a su intuiter le devenir du web d’aujourd’hui...
tracking img