Ecjs - crise agricole

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2490 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

L’agriculture est un processus par lequel les hommes aménagent leurs écosystémes pour satisfaire les besoins de leurs sociétés. Elle désigne l’ensemble des savoir-faire et activités ayant pour objet la culture des terres, et, plus généralement, l’ensemble des travaux sur le milieu naturel permettant de cultiver et prélever des êtres vivants tels les végétaux, animaux, voire mêmechampignons utiles à l' être humain ainsi qu'à son mode de vie. L' agronomie, quant à elle, pourrait se définir comme la « science agricole » : elle regroupe, depuis le XIXe siècle, l’ensemble de la connaissance biologique, technique, culturelle, économique et sociale relative à l'agriculture. En économie politique, l'agriculture est définie comme le secteur d’activité dont la fonction est deproduire un revenue financier à partir de l’exploitation de cultures terrestres, forestières (sylviculture), des espaces maritimes ou des rivières (aquaculture, pèche), de l'animal de ferme (élevage) et de l'animal sauvage (chasse). Dans la pratique, cet exercice est pondéré par la disponibilité des ressources et les composantes de l'environnement biophysique et humain. Mais comme tout les domaines,l'agriculture connait aussi certaine période de crise : on parle alors de crise agricole …
Les hommes politiques mais aussi les experts du monde entier ont été profondément surpris par la très forte hausse des prix agricoles et alimentaires depuis deux ans. Il est vrai qu’au cours des années qui l’ont précédée, le niveau des prix agricoles était resté bas et relativement stable. De plus, dans lemême temps, la production agricole mondiale continuait de croître, certes modérément, mais à peu près parallèlement à l’augmentation de la population : on parle alors d'une bonne cohésion entre la production agricole et la demande de la population.
Les économistes s’interrogent donc sur les causes et la nature exacte de ce phénomène. La réponse qui sera faite est essentielle car elle devraitpermette de prévoir non seulement l’évolution future de ces prix mais aussi les politiques à conduire. On pourrait donc s'interroger sur les interrogations suivantes :
-
-
-
Voilà les différentes problématiques, qui nous permettrons d'établir une analyse concernant les crises agricoles : une analyse qui devrez vous permettre d'obtenir une vision moins ambigüe concernant ce qui caractérise lesvariations économiques en milieu agricole.

QUELLE EST LA VÉRITABLE NATURE
DE LA CRISE AGRICOLE ET ALIMENTAIRE ACTUELLE ?

Le paradoxe de la situation agricole et alimentaire actuelle
Les hommes politiques mais aussi les experts du monde entier ont été profondément surpris
par la très forte hausse des prix agricoles et alimentaires depuis deux ans. Il est vrai qu’au cours des
années quil’ont précédée, le niveau des prix agricoles était resté bas et relativement stable. De plus,
dans le même temps, la production agricole mondiale continuait de croître, certes modérément, mais
à peu près parallèlement à l’augmentation de la population.
Les économistes s’interrogent donc sur les causes et la nature exacte de ce phénomène. La
réponse qui sera faite est essentielle car elle devraitpermette de prévoir non seulement l’évolution
future de ces prix mais aussi les politiques à conduire.
On connaît depuis longtemps l’existence pour le secteur agricole de la très faible élasticité de
la consommation alimentaire par rapport aux prix. Ce qui a comme conséquence une amplification
des variations de prix dès lors que l’offre est soit un peu inférieure soit un peu supérieure à lademande. Or ces toutes dernières années et pour plusieurs produits de première nécessité, la
production a été légèrement inférieure à la demande, la différence étant compensée par un
prélèvement sur les stocks.
On peut aussi, et à juste titre, mettre en cause la libéralisation des échanges sous la pression
des organisations internationales et des grands pays exportateurs. Cette libéralisation...
tracking img