Ecjs le moyen orient

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (901 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le pétrole :

Géologiquement, le golfe Persique est une énorme plate-forme (socle cristallin recouvert de sédiments). L'épaisseur de sédiments dépasse 6 km dans le golfe lui-même, et toutes lesères géologiques depuis le Cambrien sont représentées.
Vers le sud-ouest, l'épaisseur de sédiments diminue progressivement jusqu'au point où le socle granitique affleure. La limite nord-ouest est plussoudaine, correspondant à la « suture » entre les plaques arabique et eurasienne (monts Zagros).
Les deux principaux faciès de roches sources sont les couches Silurienne et Jurassique. Les contoursdes zones matures sont reportés sur la carte. Les roches siluriennes, du fait de leur profondeur d'enfouissement, sont principalement génératrices de gaz naturel, sauf dans les extensions vers lesud-ouest. Le gaz qu'elles ont produit a chargé la formation « Khuff », une strate de carbonates datant du permien.
Les schistes et les marnes jurassiques, plus récentes et donc moins profondes, sont,elles, en phase de génération de pétrole, ce qui correspond à un stade moins avancé de la maturation du kérogène. Le pétrole produit par ces roches très riches a trouvé des pièges idéaux dans lesdéformations de la formation supérieure (« Arab »), des carbonates du crétacé.
Les déformations anticlinales ont affecté aussi bien les formations Khuff et Arab, créant des pièges dans les deux, ce quiexplique qu'en plusieurs endroits, on trouve des gisements de gaz juste en dessous de ceux de pétrole. De nombreuses sources indiquent que le système paléozoïque a été beaucoup moins intensivement exploré.Dans ce cas le potentiel d'exploration restant du Moyen-Orient serait plus important pour le gaz que pour le pétrole.
Les hydrocarbures pouvant migrer horizontalement sur de grandes distances, et lesroches sources n'étant pas suffisamment matures sur toute leur étendue, la zone d'occurrence des gisements ne se confond pas avec l'aire des roches sources actives. L'essentiel des réserves se...
tracking img