Ecjs seconde sans-papiers

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (472 mots )
  • Téléchargement(s) : 1
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
FAUT-IL REGULARISER LES « SANS-PAPIERS » ?

- étranger présent sut le territoire national d'un Etat en étant dépourvu de titre de séjour en règle
- il y'a plusieurs types de sans-papiers : ceuxqui sont entrés de façon clandestine, càd illégale, sur le territoire national ;
ceux qui demeurent sur le territoire après la date d'expiration de leur titre de séjour, ou alors une personne née deparents immigrés sur le territoire et dont la demande de naturalisation n'a pas été effectuée à l'acquisition de la majorité

- les étrangers en situation irrégulière ne disposent pas de la plupartdes droits en vigueur sur le territoire dans lequel ils se trouvent, comme par exemple le droit de travailler
- par contre, des droits spécifiques leurs sont parfois accordés (exemple : en France,L'aide médicale d'Etat (AME) est chargée de prendre en charge médicalement les étrangers en situation irrégulière et sans ressources qui résident en France)

-En France, ces étrangers sont parfoisappelés "sans-papiers" ou "clandestins", et on observe une bataille rangée entre les partisans des droits des étrangers d'une part et les partisans d'un durcissement de cette législation et une réductionde l'immigration d'autre part

Mais au delà, quels sont les arguments défendus par les deux camps ? A la question "Faut régulariser les étrangers en situation irrégulière ?", je présenterai lesarguments du OUI et les arguments du NON

OUI :

- les régulariser paraîtrait humain, car un des droits fondamentaux des hommes est le droit de circuler librement
- depuis les Années folles, laFrance a une réputation de « terre d’accueil », et elle a régularisé de nombreux étrangers : des Italiens, Espagnols et Portugais avant la WWII, puis des habitants des anciennes colonies françaises commeles pays du Maghreb lors de l‘indépendance de ces pays. Selon Harlem Désir, député PS et ex président de SOS Racisme la France se trahit, elle et son Histoire, si elle ne régularise pas ces...
tracking img