Eco: crise financiere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2867 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic] | |
|Disponible en: English | Español | عربي | 中文 |
|[pic] |
|[pic]|
|Les faits sur la crise financière |
|43 pays à faible revenu continuent de subir les conséquences de la récession mondiale.|
|Les pays pauvres sont confrontés à un déficit en ressources de 11,6 milliards de dollars dans des secteurs fondamentaux, tels que l’éducation, la santé, les |
|infrastructures et la protection sociale.|
|Du fait de la contraction des échanges commerciaux, la demande des marchés à l’exportation dans les pays les plus pauvres a enregistré un recul de 5 à 10 % en 2009.|
| |
|Les flux de capitaux privés à destination despays les plus pauvres ont fortement chuté puisqu’ils sont tombés de 30 milliards de dollars en 2007 à 21 milliards de |
|dollars en 2008 et ne devraient atteindre, selon les projections, que 13 milliards de dollars en 2009. |
|Les envois de fonds vers les pays les plus pauvres devraient chuter de 5 à 7 % en 2009 pourn’augmenter que faiblement en 2010. |
|De nombreux pays à faible revenu, en particulier les petits États insulaires, sont largement tributaires du tourisme qui constitue leur principale source de devises|
|et d’emplois. Les recettes touristiques mondiales ont chuté de 8 % entre janvier et avril 2009, poursuivant le déclin substantiel enregistré en 2008.|
|Selon les dernières estimations effectuées par la Banque mondiale en juin 2009, l’économie mondiale devrait reculer de 2,9 % et le commerce mondial de 10 %. |
|Dans les pays en développement, la croissance ne devrait pas dépasser 1,2 % cette année. |
|D’ici la fin de 2010, pas moins de 89 millionsde personnes supplémentaires vivront dans des conditions d’extrême pauvreté, c’est-à-dire avec moins de 1,25 dollar |
|par jour. |
|Selon les estimations, plus d’un milliard de personnes souffriront de malnutrition chronique cetteannée. Cette situation annihilerait les progrès accomplis dans la|
|lutte contre la malnutrition |
|Le taux de mortalité infantile devrait augmenter en raison de la baisse du taux de croissance des pays. Si la crise perdure, la Banque mondiale prévoit le décès|
|probable de 1,4 à 2,8 millions de nourrissons supplémentaires dans les cinq prochaines années. |
|Les financements publics sont insuffisants pour résoudre la crise. La stratégie de relance doit encourager l’activité et les financements du secteur privé. |
|L’intervention de la Banque mondiale...
tracking img