Eco design

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1012 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Développement durable, design écologique, éco-conception… Autant de termes qui mettent en avant l’intégration de l’environnement dans la conception de produit et montre l’essor depuis quelques années d’un design soucieux de l’environnement.
L’éco-design tient une réflexion globale, sur l’ensemble de la chaîne de vie du produit, de l’extraction des matières à la fin de vie de celle-ci, pourtenter de rentrer dans un cycle de flux fermé.
S’il est impossible de ne pas polluer, il est tout de même possible de réduire cette pollution.
Bien sûr, cette démarche ne peut se faire sans une totale coopération entre tous les maillons de la chaîne de production ainsi qu’avec le consommateur.
En effet, faire de l’éco-design, c’est avoir une vision durable. Il faut penser à tout le cycle de vie duproduit, à tout ce que produire implique. Produire un objet « éco » diverge de la production traditionnelle.
Déjà parcequ’il ne s’adresse plus à une société de consommation. L’objet n’est plus là pour créer une envie, mais pour répondre durablement à un besoin en ayant le moins d’impact possible. Il s’agit de satisfaire au maximum le consommateur, améliorer son quotidien pour créer un lien fortentre le consommateur et le produit.
Il faut éviter tout effet de mode et d’obsolescence.
De ce fait, l’éco-design à même un impact sur la société en général.
Et d’ailleurs il ne peut s’adresser qu’à une société qui désire un changement global de sa consommation, changement qui deviendra vite vital.
L’éco-design demande un engagement fort de la part des designers. Il ne faut plus créer desobjets toujours plus séduisant les uns que les autres pour obliger le consommateur à acheter et à renouveler ces biens, mais viser à séduire sur le long terme et satisfaire le client.
Les entreprises ne pourront plus compter sur un renouvellement de l’offre pour vivre, mais plutôt sur un développement de leur offre et de leurs services.
L’éco-design est peut-être l’avenir du design, la possibilitéde continuer à créer dans un monde où les ressources première diminue.

L’éco-conception en 8 points :

- Le choix du matériau :
o Penser à un matériau unique,
o Penser à un matériau recyclable ou recyclé,
o Penser s’il faudra séparer les matériaux,
o Penser au renouvellement des matériaux,
o Penser à la provenance des matériaux
o Penser à réduire la matière,

- Le mode deproduction :
o Penser aux rejets de l’usine,
o Penser à l’alimentation de l’usine,
o Penser aux substances chimiques utilisées,
o Penser à rassembler les usines et dynamiser les échanges

- L’emballage :
o Penser à la matière utiliser,
o Penser au volume utilisé et aux vides laissés,
o Penser à regrouper les produits,

- Le transport :
o Penser au kilomètre parcourus
o Penser auxcombustibles,
o Penser à optimiser le chargement,
-
- La distribution :
o Penser à limiter les intermédiaires,
o Penser à bien informer le consommateur,
o Penser au stockage,

- La vie du produit :
o Penser à la consommation du produit
o Penser à être le plus fonctionnel possible,
o Penser pour durer,
o Penser à la maintenance du produit,
o Penser à l’évolution du produit, à samodularité, à son obsolescence.
o Penser à l’utilisateur, à le séduire et le satisfaire,

- La vie de l’entreprise :
o Penser à la diversification de l’entreprise par le service
o Penser à l’après-vente en créant un suivit du produit

- La fin de vie du produit :
o Penser à la revalorisation,
o Penser possibilité de détournement,
o Penser au recyclage,

Mieux comprendrel’éco-conception, c’est aussi maîtriser les différents termes utilisés :

Biodégradable : se dit de substance, de produit susceptibles de se décomposer sous l’action de micro-organisme présent dans l’environnement. Une substance qui se dégrade est réduite en éléments simples qui ne s’accumulent pas et qui participent aux cycles naturels.

Biodégradation :processus selon lequel des composés sont...
tracking img