Eco monetaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2510 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Économie monétaire

CHAPITRE 1: Identification et différence de la monnaie.

L ' économie monétaire est une matière récente.
La monnaie était vu comme un phénomène secondaire de l'économie jusqu'à Keynes. Depuis beaucoup de concepts sont découverts, mais le corpus de connaissance reste solide. La monnaie est associée aux concepts d’échange, et de propriété. La monnaie a certainesfonctions et plusieurs formes ( CB, espèce).

I. La monnaie des échanges: De l'économie autarcique à l'économie monétaire.

A. L'économie sans monnaie

a. Autarcie et économie de troc.


L’échange sans monnaie consiste au troc, peu pratiqué au France, et pas comptabilisé précisément. Il représente entre 1/3, et 40% des échanges mondiaux. Économie de troc = échange de biens contre d'autresbiens ou des services contre des services, donc pas d'autarcie et pas de monnaie. C’est une économie informelle et marginale qui représente entre 10 et 20% du commerce.

Dans l’économie d’autarcie, l’agent ne vit que de sa propre production et de ses propres ressources. Chaque agent ne peut consommer que ce qu'il produit donc pas de place pour la monnaie. La monnaie = économie d'échange mais nefait pas l'échange.

b. Difficultés avec le troc

Mais ils existent 3 problèmes:

- Il faut établir beaucoup de rapports d’échange pour que l’économie de troc fonctionne en raison de la multiplicité de produits qu’ils existent.
Clower (1969): A =======> B
45 rapports d'échange
C'est des négociations pour obtenir des rapports d'échanges collectifs et admispar tous.
C’est donc la difficulté pour s’entendre pour un rapport.

- Double coïncidence nécessaire pour faire exister une économie de troc :
Il faut que quand A veut du y, il soit prêt à vendre du x et que B cherche du x et soit prêt à vendre du y pour que l’échange soit possible à un moment donné.

- Stockage de la marchandise
Il faut donc une marchandise acceptée par tous, et stockable.B. L'économie monétaire

Tous les échanges d'économie vont se faire contre de la monnaie, c'est à dire contre un objet économique accepter par tous en contrepartie de l'achat ou de la vente. Ainsi A achète du Y à B contre de la monnaie, donc B va pouvoir acheter à A du X contre de la monnaie.

a. Les avantages spécifiques à une monnaie

- La présence de monnaie va réduire le nombre derapport d'échanges: s’il y a n biens, on aura n échanges.
· n-1 si la monnaie est une marchandise, c’est une unité d’échange.
Un bien est alors pris en référence, les autres biens seront évalués face à lui.
· n si monnaie n'est pas une marchandise
Ici le rapport devient donc le prix.

- La présence de monnaie supprime la double coïncidence et de scinder l'échange de troc en 2 échangesindépendants.
C'est l'organisation d'un marché avec un prix pour la collectivité.

Pour Clower, les coûts de l'échange sont de 2 types dans l‘économie de troc.
· Coûts de transactions
Efforts qui seront nécessaires pour réaliser la double coïncidence dans une économie de troc.
· Coûts d'attente
- Coûts subjectif = gêne occasionnée aux agents de différer la satisfaction de l'acquisition ==> nulavec la monnaie.
- Coûts objectif = Dans l'attente de l'échange, l'agent doit stocker le bien.
Ces 2 coûts disparaissent dans l’économie monétaire.

b. La monnaie: marchandise ou actif spécifique

La monnaie est un instrument d'échange, une marchandise acceptée par tous et permettra l'achat immédiat de Biens et Services, de titres, et conservera sa valeur entre 2 échanges.
La valeurintrinsèque est inexistante. Sa valeur d’utilité peut varier dans le temps. Par ex, les récoltes de céréales sont mauvaises, alors, la valeur des céréales va augmenter. Cette valeur intrinsèque va brouiller son utilité. La monnaie n’a pas d’utilité en elle-même.

II. Origine historique et évolution

A- Les premières formes

L’évolution sociale d’une population a poussé très rapidement à...
tracking img