Eco monnaie et financement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3656 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1 : La monnaie et la politique monétaire
Section 1 : La monnaie
1) Définitions de la monnaie
La monnaie est l’instrument d’échange qui permet l’achat immédiat de tous les biens, services et titres sans coût de recherche et qui conserve la valeur entre deux échanges. Dans nos sociétés actuelles c’est un phénomène social dans la mesure où la monnaie repose sur la confiance des agentsdans les systèmes qui la produisent. Les coûts de recherche sont aussi des coûts de transaction qui sont liées à la réalisation de la double coïncidence des besoins et les coûts liés à l’établissement des termes de l’échange.
2) Les fonctions de la monnaie
La monnaie dans une économie remplie habituellement 3 fonctions :
_ L’instrument des échanges puisque dans une économie les bienss’échangent contre de la monnaie puis la monnaie s’échange contre des biens. Elle est aussi la condition d’entrée sur le marché puisque la monnaie est le seul moyen d’acquérir des biens.
_ La fonction de réserve de valeur : La monnaie constitue un moyen de reporter un pouvoir d’achat dans le temps, entre deux transactions elle sert de réserve de pouvoir d’achat. La monnaie à la caractéristique d’êtreliquide à la différence d’autres biens (exemple : l’or). Elle est immédiatement transformable en biens c'est-à-dire sans délai et sans coût (sans passer par un intermédiaire financier)
_ La fonction d’étalon de valeur : La monnaie permet de dénombrer les biens, elle est utilisée comme un numéraire, cela signifie que tous les prix des biens sont exprimées par rapport à cette équivalence générale.C’est la monnaie qui exprime la valeur des différents biens.
3) Les formes de la monnaie
Historiquement, la monnaie était métallique. Elle a cependant été pendant longtemps de l’or ou de l’argent et là on considéra que la monnaie avait une valeur propre, on parle de valeur intrinsèque. En tant que telle, elle avait de la valeur. La monnaie aujourd’hui n’a plus de valeur propre et elle revêtplusieurs formes : les billets (monnaie papier) qui ont une valeur légale mais pas une valeur propre. Les billets tout comme les pièces ne peuvent pas être refusé dans un espace de souveraineté monétaire ce qui veut dire qu’en principe on ne peut pas refuser le paiement par billet de 20 ou 50 par exemple, ils sont normalement obligés d’accepter la monnaie. Il y a aussi de la monnaie scripturalec'est-à-dire une monnaie qui est définie comme la somme des comptes a vue créditeurs des agents économiques dans les institutions financières. Ce sont l’ensemble de nos comptes en banque à condition qu’ils soient créditeurs. La monnaie est composé pour plus de 85% des comptes a vues créditeurs des agents économiques. Les billets représentant un peu moins de 15% et les pièces un peu moins de 1%.
Leschèques et la carte de crédit ne sont pas de la monnaie mais des moyens de circulation de la monnaie scripturale. Aujourd’hui la monnaie n’a plus de valeur propre.

4) L’organisation du système bancaire
4.1) La notion d’établissement de crédit.
Les établissements de crédit sont l’ensemble des institutions financières à l’exception de la banque de France, de la caisse des dépôts et consignationet le trésor.
1ere catégorie : les banques, les caisses affiliées à la fédération bancaire française parmi lesquelles on trouve le LCL, la Société Générale, la BNP (Banque nationale de Paris). On compte un peu plus de 200 banques affiliées à la fédération bancaire française.
2éme catégorie : les banques mutualistes et coopératives : Le crédit Agricole, Les Caisses d’épargnes, Les Banquespopulaires. Elles ont un statut juridique différent. Ce sont des banques qui appartiennent au secteur de l’économie sociale et dont les objectifs ne sont pas tournés vers le profit mais plutôt vers la satisfaction des besoins de la population et qui ont un mode de gestion particulier. A peu près 100 banques relèvent de ce statut.
Autres catégories : les caisses de crédits municipales, des...
tracking img