Ecole au quebec

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1885 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L École au Québec

Le sujet que nous avons choisi est L École au Québec.Nous avons analysé un nombre important d articles qu on peut négliger sur l enseignement au Québec.Il s agit d enjeux dans le sytème d education qui entrainent des prises de positions assez different: le décrochage scolaire, les élèves en difficulté , les cours d ethique et de culture religieuse,les finances desuniversities, la pénurie etc.

Parmis le trés grand nombre d articles et d information, il y a un debat qui a particulièrement attire notre attention.Il s agit de la letter de M. Jaques Parizeau qui a été le 26 e minister du Quebec du 26 septembre 1994 au 29 janvier 1996 après avoir été un minister des finances très actif pendant longtemps.Sa letter ouverte,publiée le 11 septembre 2008dans le Journal de Montréal ,a provoqué beaucoup de reactions et a donc suscité un vrai débat dans les journaux montréalais.

Nous avons choisi ce sujet pour plusieurs raisons.

D abord ,parce que les information continues dans la lettre impliquent une recherché sérieuse dans le passé recent de la société québécoise afin de mieux comprendre le message qu elle contient.La recherché dans lhistoire constitue un outil poar approfondir les notions vues en classe et, pourquois pas, pour mieux comprendre la nouvelle société à laquelle nous appartenons.

Ensuite,nous avons été particulièrement intéressée par ce theme puisqu il met en evidence la dualité canadienne en general et québécoise en particulier.De plus, les données continues dans cette letter conferment le fait que lareussite scolaire est plus élevée chez les élèves Anglophones que chez les élèves francophones.On sait que la société québécoise esr compose de 82% de francophones et d environ de 10% d Anglophones.La letter de M.Parizeau pose une question fort pertinente:comment se fait-il que la minorité Anglophone réussisse mieux que la mojorité francophone .Je dois reconnoitre (Alina) également que je suis dautant plus motivéee à choisir ce sujet qui l éveille chez moi un intéret personnel.Dans mon pays d origine, la Roumanie ,on se pose un peu le problem de l enseignement concernant la minorité hongroise,sutout dans la region d ou viens, la TRansylvanie.Alors, la situation du Québec ressemble ç ce chapitre un peu ç celle que j ai laissée dans mon pays d origine.

Enfin, nous sommes persuadéesqu en sujet d une telle importance pourrait avoir des consequences non négligeables plus tard, quand nous serons sur le terrain en tant qu enseignante.

Notre corpus contient quatorze articles publiés dans les journaux montréalais Le Jouranla de Montréal et qui a déclenché le dbat, a étét intitulée par son auteur La gachis scolaire .Elle se veut un commentaire sur un documentpublié par le ministére de L Education intitulé Résultats aux épreuves unique de juin 2007.Ce document renferme les chiffres don’t M Parizeau s est servi pour rédiger sa lettre.Il s est attardé principalement ç la reussite scolaire ,plus précisément ,l augmentation des élèves qui ne finissent pas leurs etudes secondaires dans le delai de 5,6 ou 7 ans.

Dans l ensemble ,dans l enseignementprivé ,public ,anglais et francais ,le cheminement régulier dans les etudes secondaires est suivi par trios jeunes Québecoi sur cinq.En sommes , moins de 60% de tous ceux et celles qui étaient entrés en 1 secondaire vont avoir leur diploma en cinq ans.Mais M Parizeau va plus loin et fait la distinction entre les diplomes du sectreur public et ceux du secteur privé.Parmi ceux qui ont réussi, de lacohort 1999,55% des élèves du secteur public ont eu leurs diplomes après cinq ans, contre 80% des élèves du privé.Dans celle de 2002,l écart s agrandit encore ,53% contre 83%.finalement ,il reléve la difference entre les eleves qui fréquentent des écoles Anglophones et ceux qui fréquentent des écoles francophones.Les écarts sont sont étonnants :dans la cohort 1999,59% des élèves francophones...
tracking img