Ecole de chicago

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3917 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I - L’école de Chicago

L'École de Chicago est un mouvement d'architecture et d'urbanisme nommée ainsi car les premières réalisations qui en découlèrent se firent à Chicago, aux Etats-Unis a la fin du XIXe siècle.
La phase d'apogée de ce mouvement est située approximativement entre 1875 et 1905.

Ce mouvement est marque par la construction rationnelle et utilitaire de bureaux, de grandsmagasins, d'usines, d'appartements et de gares.
L'accent est mis sur la durabilité, avec l'utilisation de matériaux modernes tels que l'acier, le ciment, le fer forge, et le verre armé (pour la construction de dômes...).

C'est l'Ecole de Chicago qui mis au point et généralisa l'utilisation de l'acier dans la construction des gratte-ciel, réalisant ainsi la révolution structurelle qui permit depasser des bâtiments à murs et refends porteurs aux constructions de type poteaux-dalles sans façade porteuse.

Ces gratte-ciel devinrent également récurrents afin de rationaliser au maximum l'emprise foncière des bâtiments dans des villes ou le cout des terrains s'accroissait régulièrement.

L'évènement catalyseur de ce mouvement fut le grand incendie de Chicago qui eu lieu le 8 octobre 1871: une grande partie du centre-ville fut détruite, et la nécessité de sa reconstruction permit l'émergence d'une nouvelle approche de la construction d'immeubles.

* Le First Leiter Building construit en 1879 par William Le Baron Jenney est le premier de ces immeubles sans mur porteur en façade, les planchers en bois reposant sur des colonnes de fonte.

* Le Home Insurance Building qui aété construit également par William Le Baron Jenney a Chicago en 1885, mesurant 42 mètres il est souvent considéré comme le premier gratte-ciel de l'histoire de l’architecture.
Jeney assure la stabilité de ce bâtiment par une ossature en fer plus perfectionnée, mais les murs extérieurs sont toujours porteurs.

* Le Deuxième Leiter Building, c’est dans le deuxième « Leiter Building » et le« Fair Building » achevés en 1889, où Jeney supprime totalement les murs porteurs.

Avec le deuxième Leiter Building surtout, la pureté de la construction semblait avoir trouvé son équivalent dans l’architecture, atteignant une expression dépouillée de toute référence aux styles historiques.
Pour donner une animation à sa longue façade de 120 mètres, Jeney la divise en grandes unités simples pardes écrans légers portés par l’ossature métallique. Jeney achève le « Manhattan Building » en 1890.

Les premiers grands architectes de ce mouvement ont été :
* William Le Baron Jenney (1832-1907)
* Henry Hobson Richardson (1838-1886)

Et pour la génération suivante :
* Daniel Burnham (1846-1912)
* William Holabird (1854-1923)
* Martin Roche (1853-1927)
* Louis HenrySullivan (1856-1924)

Ils commencèrent tous les quatre leurs carrières au sein de l'agence de Willliam Le Baron Jenney, et l'ingenieur Dankmar Adler (1844-1900), associe longtemps avec Louis Sullivan.

Ils ont créé par leur œuvre et par leur influence un modèle de développement urbain qui a caractérisé toutes les villes américaines au XXe siècle.

Cette école est apparentée à la PrairieSchool qui traite, elle, de l'architecture résidentielle, avec pour principale figure de proue Frank Lloyd Wright (1867-1959), ancien collaborateur de Louis Sullivan.

II - L’évènement du gratte-ciel

* L’expansion des villes en Amérique du Nord va suivre la logique de développement urbain tout à fait différente de celle qui a transformé les villes européennes.

* Le modèle de développementde Chicago a donné naissance à une nouvelle forme urbaine inconnue en Europe jusque là, le centre ville ou « loop » constitué essentiellement d’édifices construits en hauteur et dont la fonction est exclusivement commerciale.

* Le développement de la ville de Chicago sera réalisé grâce à deux éléments essentiels ayant un rapport direct avec la construction en hauteur :
* Le...
tracking img