Ecologie forestiere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3802 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

1 Introduction 3

2 Matériels et méthodes 6

2.1 L’archipel Haida Gwaii, contexte écologique 6
2.2 Plan expérimental 7
2.3 Evolution des défenses chimiques 9
2.4 Evolution de la croissance 10
2.5 Analyses statistiques 10

3 Résultats 13

3.1 Effet de la protection sur les quantités totales de terpènes 13
3.2 Effet de la protection sur les quantités de chaque composéchimique 15
3.3 Influence de la mise en protection sur la croissance radiale 16
3.4 Etude diachronique globale 17

4 Discussion 19

5 Conclusions et perspectives 24

Références bibliographiques 26

Table des tableaux

Tableau I : Effectif des individus par modalités et par sites pour chaque date d’échantillonnage 8

Tableau II : Effet de la protection en fonction des dates et des sitesd’échantillonnage sur chaque terpène quantifié. 15

Table des figures et des illustrations

Figure 1 : Situation géographique de l’archipel Haida Gwaii (Colombie Britannique, Canada) 6

Figure 2 : A gauche, jeune thuya non protégé (BU) et à droite, jeune thuya protégé (BP). 8

Figure 3 : Moyennes et erreurs standards des concentrations (% de poids sec) de monoterpènes totaux et de diterpènestotaux chez les thuyas broutés et protégés (BP) et les thuyas broutés non protégés (BU) sur chaque site en fonction de chaque date d’échantillonnage. 13

Figure 4 : Projection des concentrations en monoterpènes et diterpènes totaux pour chaque individu sur l’axe de l’AFD : en gris les individus de la modalité BP, en noir ceux de la modalité BU, en jaune leurs barycentres respectifs. Les résultatssont présentés par site et par date. 14

Figure 5 : Chronologies moyennes des épaisseurs de cernes et erreurs standards associées des modalités BP et BU sur chacun des trois sites. Le trait vertical en pointillés indique l’année de la mise en place de la protection au niveau de la modalité BP. 16

Figure 6: (6a) Interstructure des trois tableaux de données, l’histogramme représente les valeurspropres, (6b) Analyse en composante principale de la typologie commune du compromis. Les monoterpènes et les diterpènes forment deux groupes séparés. 17

1 Introduction

Du fait des activités humaines, un grand nombre d’espèces animales et végétales ont vu leurs effectifs et leur distributions profondément modifiés et la plupart du temps fortement réduits (Western 2001). Cependant, leseffectifs de certaines espèces sont en forte augmentation et atteignent des densités élevées. C’est le cas, en particulier, de nombreux herbivores d’Europe et d’Amérique du nord, qui en l’absence de prédateurs, voient leurs populations exploser. Ces fortes densités sont à l’origine de bouleversements de la structure des habitats et de la composition des espèces animales et végétales (Stockton etal. 2005). En milieu forestier, ces populations d’herbivores, ayant atteint de fortes densités, exercent un impact négatif sur la dynamique de la végétation (Huntly 1991, Crawley 1983). Cet impact est d’autant plus important que les introductions prennent place sur des milieux insulaires originellement dépourvus de grands herbivores. En effet, devant une source de nourriture riche et abondante eten l’absence de prédateurs naturels, les herbivores introduits deviennent rapidement une cause majeure d’extinction d’espèces indigènes (Bowen & Van Vuren 1997, Huntly 1991). En se nourrissant des parties végétatives et reproductives, les herbivores limitent la croissance, le succès reproducteur, la compétitivité ainsi que la survie des espèces consommées (Tremblay et al. 2007, Vila et al. 2003a etb, Vourc’h 2001, Coley et al. 1985). En modifiant les processus de régénération, ils modifient donc la dynamique et le fonctionnement naturel de l’écosystème (Tremblay et al. 2007).

Toutefois les végétaux ne restent pas passifs et ils interagissent avec les herbivores. Une littérature abondante révèle une très grande variété de défenses physiques et chimiques exerçant un effet...
tracking img