Ecologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1733 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Avec l'épuisement des ressources naturelles, le développement durable n'a jamais été aussi présent dans les stratégies d'entreprises. Les phénomènes de grande consommation et les choix émanent des sociétés ont eu des impacts visibles et néfastes sur l'environnement.
Face aux dispositifs imposés par les conventions environnementales, comme le Grenelle de l'environnement, les entreprises doiventfaire bonnes figures. Qu'il s'agisse de biodiversité, de réduction des gaz à effets de serre, d'économies d'énergies, de pollutions ou de protection des paysages, les objectifs à atteindre sont connus, mais ce nouveau marché reste encore étranger. Ce qui nous pousse à nous poser la question suivante: La montée en puissance de l'écologie, de l'alter-mondialisme, du développement durable, del'éthique, représente-t-elle des menaces ou des opportunités pour l'entreprise?

Il existe une réelle opportunité sur le marché du «vert» pour les entreprises. Nous étudierons donc quelques cas d’entreprises ayant changé leur offre commerciale et/ou leur image ainsi que des entreprises qui ont été créées uniquement sur ce nouveau créneau. Les entreprises ont dû s'adapter afin d'améliorer leur image autravers de programmes écologiques, tout en créant des offres afin de satisfaire une nouvelle demande. Pour la majorité des consommateurs, la pollution est avant tout un phénomène visuel (fumée, déchets, marée noire) ou odorant. C'est pourquoi, les consommateurs, de plus en plus soucieux des conséquences de leurs modes de vie sur l'environnement, modifient peu à peu leurs habitudes. La prise deconscience s'étend progressivement à tous les acteurs : les consommateurs donc mais aussi les entreprises et les pouvoirs publics.
L'écologie a donc permis de développer de nouveaux marchés, et ainsi permis aux entreprises d'innover. Nous pouvons prendre en premier lieu l'exemple des sociétés spécialisées dans les énergies renouvelables. Les entreprises de panneaux solaires thermiques etphotovoltaïques, et les éoliennes, ont pu se développer grâce aux aides gouvernementales (le crédit d'impôt) mais aussi aux aides régionales et parfois même municipales, sans parler des taux préférentiels et des réductions d'impôts. De plus, dans le cas d'une installation de panneaux solaires photovoltaïques, nous avons la possibilité d'être rémunéré par EDF pour les kWh produit, ce qui est un avantageconséquent pour le consommateur. La personne qui possède une installation photovoltaïque devient producteur d'énergie, et peut de ce fait ne plus utiliser l'électricité venant d'EDF au dépend des énergies renouvelables. Le producteur à la possibilité de stocker l'énergie produite afin de l'utiliser en complément ou en seule ressource d'électricité.
Dans le même créneau, nous pouvons constaterl'évolution de l'Eco construction en Europe. Par exemple, en Espagne et en Allemagne, un décret oblige toutes les nouvelles constructions d'être équipées de panneaux solaires thermiques. Nous pouvons aussi nous rappeler la maison en bois à 100 000€ pour une faible consommation d'énergie grâce à ses qualités d'isolation.
Au regard de ces exemples, nous pouvons remarquer que l'Etat est présent dansl'évolution de ces jeunes entreprises respectueuses des contraintes nationales.
Le consommateur se souci de plus en plus de l'impact que peut avoir sa consommation, c'est pourquoi nous analysons une demande plus forte en produits BIO. En plus des rayonnages BIO présents dans les grandes surfaces, certaines enseignes ont su se démarquer, afin de proposer une offre nouvelle, un magasin BIO qui ne propose quedes produits de consommation BIO, comme les BIOstore, ou encore les BIOcoop. Le BIO est d'autant plus présent que l'offre se développe dans la cosmétique comme la marque Cosmébio, qui utilise des huiles et graisses végétales, ainsi que des actifs entièrement naturels.
L'éthique environnementale est omniprésente : campagnes d'affichage dans le métro, rayons de supermarchés, impossible d'y...
tracking img