Economie chili

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2282 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
18 septembre 2009 LE CHILI L'économie chilienne

Le contexte économique
Le Chili s'est astreint à une grande rigueur dans sa gestion macroéconomique (règle de l'excédent budgétaire structurel, politique monétaire de ciblage de l'inflation et de taux de change flexible) et a mis en œuvre des réformes institutionnelles et structurelles avec l'ouverture au commerce international et la gestionprudente des ressources minérales (principalement le cuivre). Ces réformes et la bonne gestion ont permis de stimuler la croissance économique du Chili. Néanmoins, le Chili n'échappera pas à la récession mondiale. L'accélération de la croissance a favorisé une diminution de l'écart de revenu entre le Chili et les pays de l'OCDE par la réduction de la pauvreté et une meilleure répartition desrevenus. Il est important de mentionner que la distribution des revenus au Chili est parmi les plus inégales d'Amérique latine, voire du monde. En 2001, le gouvernement chilien a instauré la règle de l'excédent budgétaire structurel, l'obligeant à dégager chaque année un excédent de 1 % du PIB. Toutefois, cette règle inclut un correctif pour limiter les effets (procycliques) du cycle économique et del'évolution du prix du cuivre sur les finances publiques. Le gouvernement a appliqué systématiquement cette règle ainsi qu'une politique monétaire de ciblage de l'inflation et de taux de change flexible, malgré le changement de gouvernement en 2006. Cette règle a permis au Chili d'accumuler dans ses fonds d'investissement souverains des actifs publics équivalents à 12 % du PIB. Ainsi, le pays setrouve en bonne position pour faire face à la crise économique et financière mondiale. La première moitié de 2008 a généré une vigoureuse expansion économique au Chili, grâce au boom du prix des matières premières. Cependant, l'activité a ralenti à la suite de l'aggravation de la crise financière mondiale en septembre 2008. Les autorités chiliennes ont mis en œuvre un programme de relance budgétaired'une valeur de 2 % du PIB qui comprend des investissements publics, des allègements d'impôt temporaires et des aides aux familles à faible revenu. La banque centrale est également intervenue pour assouplir les conditions monétaires par l'abaissement du taux directeur (700 points) et pour la mise en place d'un programme de soutien au crédit pour les entreprises et les institutions financières nonbancaires. Au Chili, l'inflation a convergé vers la moyenne de l'OCDE jusqu'en 2006, et ce, malgré l'instabilité mondiale et régionale et les fortes fluctuations du prix du cuivre et du taux de change réel. Depuis 2006, l'inflation a dépassé la fourchette cible fixée par la Banque centrale, se situant entre 2 % et 4 %, principalement en raison de la hausse des prix des produits alimentaires. Audeuxième semestre de 2008, l'inflation a régressé rapidement avec la disparition des pressions sur la demande intérieure et la baisse des prix des produits de base. Ainsi, d'ici à la fin de 2009, on croit que l'inflation tombera en deçà de la fourchette cible de la banque centrale. La contraction de l'activité économique devrait se poursuivre pour faire place à une lente reprise à la fin de 2009 etdurant les premiers mois de 2010. La consommation demeure faible, occasionnée par la hausse du chômage. La demande extérieure semble toujours faible, mais devrait reprendre doucement d'ici à la fin de 2009. Toutefois, la relance budgétaire chilienne devrait avoir un effet positif sur la reprise économique d'ici à la fin de l'année. De plus, les autorités devront assainir les finances publiquesaussitôt que l'activité économique aura repris.

2

Les finances publiques
La règle de l'excédent budgétaire structurel, adopté en 2001, a permis de réduire la dette publique (banque centrale et administration centrale) au point de dégager récemment une position excédentaire nette. En 2006, une loi sur la responsabilité budgétaire a été adoptée pérennisant la règle budgétaire. La nouvelle loi...
tracking img