Economie de la construction europeenne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 44 (10821 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
MACROECONOMIE ET COORDINATION EUROPEENNE

Antoine Rebérioux K121
antoine.reberioux@u-paris10.fr
Casier bâtiment G

INTRODUCTION

Macroéconomie appliquée. On s'intéresse à l'UE. Quelles sont les grandes questions macroéconomiques touchant l'UE (interdépendance économique, crise...) et aussi les politiques macroéconomiques (monétaires, budgétaires).
Allers retours théorie et fait.
Lathéorie permet de comprendre la réalité économique. Dans quelles conditions telle théorie est plus efficace qu'une autre.
La théorie influence les décisions, les constructions institutionnelles (par exemple l'idée d'un marché commun, l'indépendance de la banque centrale en Europe, le PSC: 3% du PIB).
Perspective plutôt Keynésienne: Dans quelle mesure les politiques macroéconomiques pourraient ellespermettre une croissance régulière et un équilibre de plein emploi?
On va s'intéresser à la dimension, configuration institutionnelle de l'UE.
On a un double niveau de coordination: on a une coordination qu'on peut qualifier d'horizontale (comment se coordonnent les 27 États membres de l'UE) et une coordination verticale (avec une entité supra nationale: l'UE qui prend des décisions)
PSC:horizontale
Politiques monétaires : verticale
Cela pose des problèmes spécifiques en terme de macro économie.

-------------------------------------------------
CHAPITRE 1- L'EUROPE AUJOURD'HUI

1997- 2001: traité de Maastricht
2001- 2010: traité de Nice
Aujourd'hui, traité de Lisbonne

I. Repérages géographique, démographique et économique.

A- Repérages géographique.

Le premierbloc: C'est l'Euroland, la zone euro, soit 16 pays.
Les 11 de départ en 1999. Puis Grèce (2001), Slovénie (2007), Chypre et Malte (2008), Slovaquie (2009).
Deuxième bloc: l'UE: 27 pays, Euroland + pays qui pourraient entrer: RU, Danemark (population plutôt contre), Suède (idem), + pays qui doivent respecter des critères avant d'entrer : 3 pays Baltes, Lettonie, Lituanie, Estonie puis la Pologne,République Tchèque, Hongrie. Et ceux qui sont encore loin: Roumanie+ Bulgarie : Pays d'Europe Centrale et de l'Ouest.
4 pays candidats officiellement à l'intégration: Turquie, Croatie, Macédoine et Monténégro.
Troisième bloc: EEE: espace économique européen. Zone de libre échange. 27 de l'UE+ Norvege, Islande, Liechtenstein.

B- Repérages démographique.

UE à 27: 495 millions d'habitants(7,5% population mondiale)
USA: 300 millions
Japon: 130 millions
Chine: 1,3 milliard
Inde: 1,1 milliard
Allemagne: 80 millions
France, Italie, GB: 60 millions
Pologne, Espagne: 40 millions
Roumanie: 35 millions

C- Repérages économique.

En 2006: PIB/habitant.
UE à 27: 23500 euros
Euroland: 25800 euros
EU: 36300 euros
Japon: 26700 euros

Documents 5 et 6
Entre 60 et 80 rattrapagede l'UE et du Japon sur les USA
Puis ensuite les USA ont recreusé l'écart: fin 80 le Japon a subit une crise bancaire dont il ne s'est jamais remis (le Japon avait laissé le système bancaire s'effondrer), L'Europe: taux de croissance max 2-3 % par an depuis 20 ans. Arrivée des nouvelles technologies, virage aux USA.

II. Les institutions européennes

A- Le conseil des ministres (conseilde l'UE)

Le conseil de ministre est l'émanation directe des États membres en tant qu'il est composé des représentants des gouvernements nationaux, représentants qui changent selon le problème qui est à régler. Chaque pays envoie un représentant et chacun est là pour défendre les intérêts de son pays. Il ne défend pas l'intérêt communautaire.
C'est le principal législateur. Vote toutes les loisdu territoire de l'UE: directives (doivent être transposées en droit national) ou règlements (application immédiate).
Soit seul soit en co décision avec le Parlement européen.
Tous les textes passent forcément par le conseil des ministres mais pas par le parlement.
Le conseil de l'UE a une présidence tournante tous les 6 mois (en ce moment l'Espagne). Président: rôle d'impulsion politique....
tracking img