Economie et gestion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 30 (7430 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
UNIVERSITE MOHAMMED-V- SOUISSI
FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES,
ECONOMIQUES ET SOCIALES
RABAT

Master Management et Marketing Commercial

Thème : Les théories des organisations

Elaboré par :

J.DINIA
A .BALAFREJ
N.TAKADDOUMI

Sous la direction de Mme A.LAMRANI

Année universitaire 2009/ 2010

INTRODUCTION

I. LES APPROCHESRATIONNELLES

❖ L’ECOLE CLASSIQUE

1. LE TAYLORISME ET LE MANAGEMENT SCIENTIFIQUE
2. LE COURANT ADMINISTRATIF DE FAYOL
3. LA BUREAUCRATIE WEBERIENNE
4. LES LIMITES DE L’ECOLE CLASSIQUE

❖ L’ECOLE DES RELATIONS HUMAINES

1. MAYO ET LA SOCIOLOGIE DU TRAVAIL
2. MASLOW ET MC GREGOR ET LA THEORIE DES BESOINS
3. LES LIMITES DE L’ECOLE DES RELATIONS HUMAINES

II. LESAPPROCHES CONTINGENTES

1. LES FACTEURS DE CONTINGENCE INTERNES
2. LES FACTEURS DE CONTINGENCE EXTERNES
3. LES TRAVAUX DE MINTZBERG

III. LES APPROCHES VOLONTARISTES

1. LA THEORIE DU CHOIX STRATEGIQUE
2. LA THEORIE DES RESSOURCES ET DES COMPETENCES

IV. L’APPROCHE EN TERME DE COMPETENCES DISTINCTIVES

1. LES FACTEURS CLESDE SUCCES
2. LA CHAINE DE VALEUR

introduction : 

La notion d'organisation est probablement une des notions les plus difficiles à cerner et les définitions qui en sont données sont souvent critiquables. Nous retiendrons la définition suivante: " les organisations sont des systèmes sociaux créés par des individus, afin de satisfaire, grâce à des actions coordonnées, certains besoins etd'atteindre certains buts". Cette définition traditionnelle pourra choquer et paraître partiale dans la mesure où elle suppose l'acceptation d'un modèle rationnel souvent contesté; elle a cependant l'avantage d'être cohérente avec la grande majorité des théories des organisations.
Cette présentation se portera sur les théories des organisations et non sur la théorie des organisations. Un tel choixpluraliste est également délibéré, car il n'existe pas de corps théorique suffisamment unifié pour qu'on puisse parler d'une théorie des organisations. Au contraire, on assiste à une cohabitation d'un ensemble de théories concurrentes se rattachant à des courants extrêmement différents et évoluant au sein de paradigmes le plus souvent sans aucun point commun.
Vouloir faire une présentationexhaustive de ces théories relève de l'impossible, tant est grande leur diversité et leur richesse. En conséquence, il nous a fallu faire des choix qui pourront paraître logiques. L'objectif principal des théories que nous allons présenter est d’analyser la problématique de performance de l’entreprise et le fonctionnement des organisations afin d'en permettre une meilleure compréhension.
Ainsi, notreexposé se portera dans un premier lieu sur la présentation des approches qui se rattachent au modèle rationnel, elles regroupent l’école classique et l’école des relations humaines. Puis nous allons voir les approches contingentes qui insistent sur l'incidence des variables liées à l'environnement, sur le comportement des organisations. Ces approches se rattachent à un courant dit « Déterministe ».Ensuite, les approches volontaristes qui opposent le courant déterministe et qui mettent l’accent grosso modo sur la relation qui existe entre l’organisation et l’environnement à travers la structure et le choix stratégique d’une part et l’analyse des ressources et compétences internes de l’entreprise d’autre part. Enfin, nous allons rester dans la même perspective de potentiels internes del’entreprise avec l’approche des compétences distinctives.

I. les approches rationnelles :

❖ l’école classique :
Parmi les principaux précurseurs de la théorie des organisations, apparaissent le français FAYOL et l'américain TAYLOR, et l'allemand WEBER. Tous trois sont considérés comme les fondateurs de ce qu'on a coutume d'appeler "l'Ecole classique du management".
TAYLOR s'est...
tracking img