Economie explication (hepl)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5842 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Économie : examen janvier

Questions sur le syllabus 

Représentez graphiquement l’offre et la demande de travail et la zone de sous-emploi (chômage). (p39)

[pic]

Qu’est-ce qu’une politique budgétaire contra-cyclique ? (p10)

L’économie capitaliste ne peut pas toujours réguler les déséquilibres économiques qui peuventapparaître. L’Etat doit donc intervenir notamment parce qu’il a une action sur la demande globale au travers du solde de son budget.

En ce sens, la politique budgétaire doit jouer un rôle économique contra-cyclique, c’est-à-dire ralentir l’activité quand celle-ci est trop forte (budget excédentaire) ou la relancer en cas de ralentissement (budget déficitaire).

← Approche KeynésienneCONCLUSION :

• La lutte contre l’inflation entraîne du chômage (Economistes Monétaires).
• La lutte contre le chômage entraîne de l’inflation (Economistes Keynésiens).

Comparez l’inflation par les coûts et l’inflation par la demande. (p38, 42)

L’inflation par les coûts (c’est ce qui se passe chez nous) : les entreprises souhaitant conserver leur margebénéficiaire sont contraintes de répercuter sur le prix de vente des biens et services la hausse des coûts de production qui peut provenir d’une hausse des prix des matières premières (chocs pétroliers de 1973 et 1979), d’une hausse des coûts du facteur travail (hausse des salaires), d’une hausse des taux d’intérêt (coût de l’argent) ou du prix de l’énergie.

← Le risque dans ce cas est devoir se mettre en place une spirale inflationniste.

L’inflation par la demande : déséquilibre entre la quantité de monnaie disponible et la quantité de produits (B&S) disponibles.

Si la monnaie disponible augmente, on va acheter + => augmentation de la consommation mais attention l’offre restera la même => sera insuffisante.

O(B&S) < D(B&S) => la demande augmente parceque les gens ont + d’argent mais l’offre est insuffisante car les prix augmentent.

• Une demande importante de B et S venant d’une augmentation de la monnaie disponible (augmentation du pouvoir d’achat), face à une offre insuffisante, a pour conséquence une hausse généralisée des prix.
• Loi de l’offre et de la demande : tout ce qui est rare est cher !

Distinguez letaux de chômage, le taux d’emploi, le taux d’activité et la population active. (p17)

• Le taux de chômage = nombre de chômeurs / population active (selon classes d’âge)

• Le taux d’emploi = part de la population en emploi (temps plein, temps partiel) / population en âge de travailler (de 15 à 65 ans)

• Le taux d’activité = population active (personnes en emploi + chômeurs) /population totale

• La population active = l’offre de la main d’œuvre = les travailleurs en emploi (occupés) + les travailleurs à la recherche d’emploi (chômeurs)

Fonction de la politique de l'emploi : assurer le plein emploi

Si Ot = Dt => marché en plein-emploi

• Ot : force, capacité de travail disponible est employée. (Ex : formation, qualification)• Dt : besoins en main d’œuvre des entreprises sont satisfaits. (Ex : aides financières à l’embauche.

• Politique de l’emploi : E des mesures portant sur l’O et la D de travail.

• Marché du travail : lieu de rencontre entre Ot : travailleurs et Dt : employeurs.

Expliquez. (p40)

« La lutte contre l’inflation provoque du chômage et lalutte contre le chômage provoque de l’inflation ».

• Lorsqu’il y a peu de chômage, le travail disponible est rare (marché plein emploi). Conséquence de cela : les salaires sont hauts car ce qui est rare est cher. Si les salaires sont hauts, nous consommons beaucoup => + j’ai, + je consomme. Comme on consomme beaucoup, les prix des B&S augmentent. Diminution du chômage et augmentation des...
tracking img