Economie industrielle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1523 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
TD 4 Economie industrielle
Les économies d’échelle

Les entreprises cherchent toutes à accroitre leur production dans le but de maximiser leurs profits et d’être dans une position avantageuse face à la concurrence. Mais la situation idéale serait de produire un grand nombre d’unités à moindre coûts. Ceci est ce qu’on appelle faire des« économies d’échelle ». Réaliser des économies d’échelle correspond à baisser le coût unitaire d’un produit qu’obtient une entreprise en accroissant la quantité de sa production. Donc chaque bien produit coûte moins cher à fabriquer lorsque les quantités produites ou vendues augmentent, et l’entreprise sera non seulement plus performante.
Il serait intéressant d’étudier comment les entreprisess’organisent-elles, en interne, dans le but de réduire leurs coûts. Existe-t-il différentes méthodes pour réduire leurs coûts ? Comment déceler une entreprise réalisant des économies d’échelle ? Y a-t-il un lien entre la taille d’une entreprise, son efficacité et son secteur d’activité, pour expliquer la baisse des coûts ?

I) Les économies d’échelle, alternative idéale à l’entreprise.

a. Ladivision du travail: 1ère source des économies d’échelle.

Au XVIIIème siècle, Adam SMITH, dans son exemple de la manufacture d’épingles, fait référence à la division du travail, soit le travail à la chaîne, tel que le Taylorisme ou le Fordisme l’ont imposé dans les entreprises. Dans sa description l’auteur montre la performance d’une simple fabrique d’épingles, n’employant qu’une dizained’ouvriers, en séparant les tâches de la conception d’une épingle. Si bien que les ouvriers ont chacun une ou plusieurs opérations à effectuer et à répéter au cours de la journée. De cette façon, il était possible pour la manufacture de produire une quantité d’épingles plus importante que si chaque ouvrier avait eu à concevoir l’épingle du début à la fin, et ce avec seulement dix travailleurs.
Cet exemplemontre en effet que la firme a su contourner l’inconvénient de sa petite taille et de sa pauvreté. Elle a appliqué une nouvelle forme organisationnelle du travail en divisant les différentes opérations de conception de son produit et en répartissant ces mêmes opérations à chacun de ses ouvriers. Le résultat est que la fabrique a pu accroître sa production d’épingles avec un coût réduit, ce qui luia permis de gagner du temps (pour produire encore davantage).
Actuellement, l’entreprise désirant augmenter sa production sans provoquer une hausse de ses coûts, devra tout d’abord penser à réorganiser des méthodes de travail, et à instaurer une certaine hiérarchie, dans le but d’être le plus performant dans l’accomplissement des diverses tâches. On pourrait donc dire que la division du travailserait l’élément de base pour effectuer des économies d’échelle.

Les économies d’échelle représentent donc un atout considérable dans la performance de l’entreprise. Au sein d’un marché où la concurrence est forte, l’efficacité et la performance d’une firme est très importante pour survivre dans un tel milieu. Cependant, si l’on suit cette pensée de « survie » dans le marché, on doit tenircompte de la structure de ce marché. Il faut donc analyser cette structure pour mieux la comprendre et savoir comment se rendre compétitif.

b. Les méthodes empiriques.

La connaissance et la maîtrise du marché dépend des outils de mesures et d’estimation des économies d’échelle sont proposés par les économistes (américains et français). Communément appelés « méthodes empiriques », ces moyensmis en œuvre reflètent la structure des marchés en se basant sur la taille minimale efficiente de l’entreprise (taille où elle produira un rendement minimal positif) et sur les prévisions de la demande future, donc de la production future à réaliser. Par rapport à ces éléments, on peut déterminer le nombre approximatif de produits présents sur le marché et ainsi constater e nombre de...
tracking img