Economie industrielle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 43 (10680 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction générale
L’économie industrielle : une méthode d’analyse de secteur
1. Définition
L’économie industrielle est l’étude du fonctionnement dynamique de l’industrie, sous l’influence de son environnement et des comportements stratégiques des firmes.
Industrie : ensemble des offreurs se trouvant en concurrence sur le marché d’un bien ou d’un service donné.
Ce schéma estsusceptible de servir à tous les acteurs de la vie économique.
2. Histoire de l’économie industrielle
Alfred Marshall est le père de l’économie industrielle. Il a étudié l’organisation industrielle, les économies d’échelle internes et externes, les effets de domination de certaines firmes sur d’autres (price making firms and price taking firms). Mais Marshall reste confronté à un dilemme : leséconomies d’échelle poussent à l’accroissement de la taille des firmes, croissance qui mène inéluctablement au monopole, situation incompatible avec un optimum dans la création et l’allocation des ressources.
En 1890, afin de parer au monopole, on a fait intervenir une loi antitrust, le Sherman Act, bientôt complétée par le Clayton Act.
Comment expliquer l’efficience supérieure d’une grande firme ?Provient-elle des économies d’échelle ou de l’exercice d’un pouvoir de marché ?
Lorsque règne la concurrence pure et parfaite, l’industrie fonctionne dans des conditions considérées comme optimales. Edward Mason a donné naissance à la chaîne de raisonnement de l’économie industrielle : « les conditions de base de l’industrie déterminent ses structures. Celles-ci permettent la mise en œuvre de telle outelle stratégie. Ces stratégies se traduisent par un certain niveau de performances. »
Dans les années 1970 (crise économique), de nouveaux découpages du système économique sont préconisés (la filière, le groupe) et des méthodes nouvelles empruntées à d’autres sciences sont appliquées : c’est le cas de l’analyse de système.
Au début des années 1980, on parle de Nouvelle Economie Industrielle.Celle-ci est hostile à l’intervention de l’Etat dans la vie économique. L’accent est mis sur le caractère déterminant des structures dans le fonctionnement des industries. Il s’agit de donner à l’Union Européenne des fondations économiques solides, des structures de marché considérées comme efficaces car concurrentielles.
Dans les années 1990, la firme revient au cœur de la dynamiqueconcurrentielle : l’accent est mis sur son organisation et ses stratégies, des emprunts fondamentaux étant contractés auprès des sciences de gestion.
3. La méthode de l’économie industrielle
La méthode repose sur le paradigme de l’économie industrielle : il s’agit de l’enchaînement logique conditions de base – structures – comportements – performances (SCP). Elle organise une démarche et un ensemble depropositions admis par l’ensemble des personnes concernées par ce domaine théorique, à défaut de susciter un consensus intime.
L’industrie est un ensemble de firmes : elles tissent entre elles des relations privilégiées (biens ou services comparables sur un même marché). Ces relations constituent le principal volet de la concurrence dans l’industrie en question.
On appelle structures del’industrie, cet ensemble de relations stables. Les caractéristiques environnementales constituent les conditions de base. Pour améliorer ses performances, elle cherche à transformer les conditions de base ou les structures de l’industrie.

Conditions de base : L’environnement du secteur : * Délimitation de l’espace concurrentiel pertinent ; * Niveau de développement économique et social * Rôlesrespectifs de l’Etat et du MarchéLes caractéristiques de l’offreLes caractéristiques de la demandeLes externalités | |
↓ | | | |
Structures :Le degré de concentration du secteur : * Tailles absolues et relatives des concurrents en présence, * Identification de l’arène oligopolistiqueLes forces concurrentielles et leur intensité : * La concurrence entre firmes en place, * La...
tracking img