Economie internationale -modele krugman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (733 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Modèle KRUGMAN
Rappels :
Le modèle HOS explique les echanges entre pays a dotations factorielles differentes
Grace a l’echange , les quantités produite et consommés des biens augmentent et lesprix s’egalisent avec le temps.
Le modèle echoue dans l’explication de la plus grande partie des echanges entre pays developpés
Donc le modèle Krugman va y remedié. Il se place dans un contextedifferent, de concurrence imparfaite.

Concepts importants :
Economie d’echelle : On a affaire a de multionationales qui participent a la division du travail.Il utilise le principe d’econoimie d’echellec'est-à-dire la reduction des couts grace a l’augmentation de l’echelle de production. Recherchent une grande productivité des facteurs de production.
Concurrence imparfaite : situation de quasimonopole pour les entreprises. Elles sont donc pricemaker. Non basé sur le cout de prod mais sur leur propre choix. On s’interesse aussi a la demande. On était dans une logique de producteur . On vas’interesser au type de bien que l’on echange entre entrprises. La specialisation decoule de ces trois elements : productivité des facteurs, cout de production, type de bien. On va échanger des bienssimilaires ou des biens dis intermediaires (commerce intrabranche).
L’échange entre pays en situation de concurrence imparfaite :
Structure des echanges : commerce interbranche et intrabranche :Krugman : prof a prinston. Evenements economiques internationaux. Prix nobel en 2008. Identification geographique des activités economiques.
Principes :
Contestation du modele de concurrence pure etparfaite, cest a dire les modeles traditionels (HOS et ricardo)
Dans les modeles traditionnels , les rendements d’echelle sont constants (augmentation de la quantité produite proportionnelement al’augmentation des facteurs de production). Chez Krugman l’augmentation est plus que proportionelle a l’augmentation des facteurs. Chez Krugman Economies d’echelle et rendements d’echelles croissant....
tracking img