Economie internationale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3428 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ECONOMIE
INTERNATIONALE

INTRODUCTION

Nous distinguons deux domaines :
1)Domaine du commerce international
Traite les marchandises et services non financiers, par exemple exportation et importation de matières premières, produits semi-produits, biens de consommation finals (alimentation), service de transport (train etc…)

2)Domaine de la finance internationale
Concerne lesimportations et exportations d’actifs financiers (à CT, MT et LT), devises, titres, investissements à l’étranger, choix du régime de change.

Nous traitons ici surtout le domaine du commerce international :
Exemple 1 : Connexion entre les 2 domaines : Nous sommes dans un monde où les devises sont flottantes. Ceci pose un problème au niveau des contrats : par exemple Airbus vend aux Etats-Unis : Laconstruction nécessite plus qu’un jour. Entretemps le cours du dollar peut avoir changé. Il faut se prévenir de ces variations -> domaine financier et commercial.
Exemple 2 : Exportateur qui nécessite un crédit pour payer sa facture. Il peut recourir à une banque du pays exportateur ou pays importateur ou même un pays tiers qui n’est ni exportateur ni importateur.
Exemple 3 : On rachète une autreentreprise (Arcelor – Mittal) pour bénéficier des coûts de transports.

Les instruments du commerce international sont les instruments de la microéconomie et de l’économie industrielle. Nous traitons dans ce cours surtout le chômage, donc le domaine de la macroéconomie.

Exemple de lien avec la microéconomie :
Quel est l’impact du prix du pétrole sur l’inflation en France ? C’est une approchemacroéconomique.
Quels sont les problèmes qui vont être posé dans la théorie de l’internationale ?
Il y a le registre : - explicatif (Observations sur une chose est essayons d’expliquer)
- normatif (Quelles sont les mesures à prendre)

Le registre explicatif
1)Pourquoi y a-t-il il des échanges internationaux ? Si on réalise des échanges internationaux, alors il faut qu’il ait un intérêt.Par exemple autrefois la colonisation.
2)Quelle est la structure des échanges internationaux ? C’est la question de la spécialisation internationale.
3)Question de la division internationale du travail ou localisation des activités de production.
4)Quel est l’impact de ces échanges internationaux à l’intérieur de chaque pays partenaire.

Le registre normatif
1)Est-ce la réalisation deséchanges internationaux est toujours une bonne chose ? Si oui, alors on est favorable au libre échange, sinon plutôt favorable au protectionnisme.
2)Si on est favorable au protectionnisme : quelles types / instruments de protection faut-il utiliser ? Par exemple : instruments agissant sur les prix des produits, sur les quantités… Est-ce que ces instruments sont équivalents, y a-t-il des conséquences ?3)Lorsqu’un pays choisi, oui ou non, signifie cela que les groupes sociaux soient homogènes (c’est-à-dire sont-ils tous d’accord) ?
a)On va procéder à la démocratie directe (referendum, oui ou non ? Le vote à la majorité gagne)
b)Elections à la majorité politique (les politiciens décident pour la population → pas de démocratie directe)
Faut-il une organisation qui est chargé de contrôler ou deréguler le commerce international ? Est-ce doit être une organisation supranationale (au-dessus des nations) ou internationale (entre les Etats) ? Quelles sont les méthodes de travail qu’on va utiliser ?

Plan du cours :

Explications de type traditionnel du commerce international (première partie) :
L’existence de différence entre les pays qui souhaitent faire un échange international
Lesinstruments de la microéconomie de la concurrence pure et parfaite.

Explications de type contemporain du commerce international (deuxième partie) :
Dans les années 1980 les instruments traditionnels ont dû être changé. L’échange commercial ne se fait qu’entre les pays qui se ressemblent.
Les méthodes d’utilisations analysées, les méthodes de la concurrence imparfaite (approche)
Est-ce que...
tracking img