Economie muc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2211 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1
CHAPITRE 4
L’OUVERTURE DES ECONOMIES
L’ouverture des économies s’est accompagnée d’une interconnexion croissante des
économies. La spécialisation des économies nationales accentue encore ces
dépendances croisées. Nos spécialisations doivent renforcer les atouts de nos
exportations afin de financer les importations des productions « délaissées ». Cette
imbrication des économies lie lesort économique des économies nationales. Elle
participe à la propagation de la croissance mondiale et à l’inverse explique la
diffusion des crises économiques à l’échelle planétaire.
1. LA PROGRESSION DES ECHANGES INTERNATIONAUX
L’ouverture des économies a permis une forte progression des échanges
internationaux, même si tous les pays et secteurs ne sont pas impliqués dans la
concurrenceinternationale au même degré. La situation est mesurée par des
indicateurs tels que le taux d’ouverture de l’économie.
Les flux internationaux d’échanges de marchandises et de services sont enregistrés
dans le compte des transactions courantes.
1.1. L’OUVERTURE DES ECONOMIES
1.1.1.Définition du taux d’ouverture
Le taux d’ouverture ou degré d’ouverture est mesuré par le rapport de la valeur deséchanges de biens et de services extérieurs au PIB.
ܶܽݑݔ ݀ᇱ݋ݑݒ݁ݎݐݑݎ݁=
ܧݔ݌݋ݎݐܽݐ݅݋݊+ ܫ݉ ݌݋ݎݐܽݐ݅݋݊
2
ܲ. ܫ. ܤ.
Le taux d’ouverture de la France est de 22 % en 2007. La France est une économie
ouverte sur le reste du monde.
2
1.1.2.Les déterminants du degré d’ouverture
 La taille du pays
L’absence de ressources naturelles en nombre et variétés suffisantes (pétrole, gaz,
café…) fait del’ouverture vers l’extérieur une nécessité. Les pays qui disposent d’un
territoire étendu (USA, Russie) disposent en général sur leur sol des matières
premières et énergies nécessaires à leur développement et d’un marché domestique
dynamique Par exemple, les USA (300 millions d’habitants, 9 628 048 km2) présente
un taux d’ouverture de seulement 7 %.
L’étroitesse du marché domestique. La rapidesaturation du marché domestique
(taux d’équipement proche de 100 %, taille de la population), concurrence exacerbée
sur le territoire, zone de chalandise limité, incite à se tourner vers le marché
extérieur pour pouvoir continuer à croître.
Souvent les petits pays Luxembourg (taux d’ouverture 128 %), Pays-Bas, Belgique
présentent des taux d’ouverture élevés pour les raisons évoquées ci-dessus.
 Laspécialisation productive
Les pays développés de l’OCDE en général et de façon très prononcée les USA, le
Royaume-Uni et l’Espagne ont orienté récemment leur spécialisation selon le modèle
suivant :
- réduction de la taille de l’industrie traditionnelle (à l’exception des nouvelles
technologies) ;
- accroissement du secteur des nouvelles technologies (industrie TIC et services
associés) etdes secteurs « pointus » (finance, informatique) ;
- accroissement du secteur des services (commerce, distribution, transport, loisir) et
des services à la personne.
Ce modèle de spécialisation est parfois qualifié de bipolaire car il est axé sur deux
spécialisations opposées :
- les secteurs sophistiqués (TIC, finance) et spécialisation dans le haut de gamme ;
- les secteurs plus basiques(services de proximité et à la personne), services
domestiques protégés de la concurrence.
Ce type de spécialisation oblige à importer massivement les produits industriels et à
tenter de compenser ces importations par le dynamisme des exportations des
secteurs de pointe. Le déficit de la balance des transactions courantes de ces pays
montre que ce pari a pour l’instant globalement échoué.
3 Autres déterminants possibles
L’ouverture politique, les accords de libre-échange, le régionalisme, la position
géographique (accessibilité, noeud de réseaux ou excentré) sont d’autres
déterminants possibles.
Remarque 1 : Les pays émergents sont particulièrement ouverts puisqu’ils basent
leur développement sur la croissance des exportations. Ce modèle de développement
est celui des...
tracking img