Economie politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 237 (59194 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ECONOMIE POLITIQUE.
Introduction : 2eme bac droit 2009-2010. Xavier Wauthy. Intérêt du cours : crise bancaire actuelle. Nous allons voir une série d’éléments pour comprendre la crise et pour comprendre comment le monde est organisé sur le plan économique. Le type d’approche des problèmes est différent de celui abordé en droit. L’objectif est de nous proposer une lecture complémentaire de celledonnée dans les autres disciplines de la formation en bac droit. Donner des clés pour comprendre la nature des problèmes, une grille de lecture. Et comment résoudre ces problèmes. Pour les juristes, l’économie est importante : nous serons amenés à côtoyer des économistes, à contribuer au fonctionnement de l’économie, travailler avec des économistes et élaborer des lois ou cadres légaux danslesquels l’économie s’exerce. Le droit et l’économie sont des disciplines complémentaires et très imbriquées l’une dans l’autre. Objectif du cours : essayer qu’à la fin de l’année nous puissions employer correctement les termes économiques, analyser les articles économiques, comprendre les messages économiques. Si on lit certains articles économiques (journaux, lettres,…) de manière attentive, ce qui estraconté n’a ni queue ni tête (ex : crise du lait), parce que, à la base, il y a une mécompréhension du message économique simple. La crise du lait est un exemple flagrant de la problématique économique et de ses mécanismes simples. Il faudra comprendre un article économique et pouvoir rédiger un article économique, avec des arguments économiques convaincants et corrects. PLAN DU COURS : voirsyllabus. COMPETENCES SPECIFIQUES : voir syllabus. Surtout : utilisation de graphiques, utiliser différents outils graphiques simples ; séances de TP qui nous y aideront. EVALUATION : évaluation formative des travaux pratiques, tirée du livre : examen écrit à livre fermé (exemples des années précédentes au cours de l’année : 12 points de théorie et 8 points d’exercices). LIVRE : « Principes del’économie », Grégory Manquieuw. Le prof suit les chapitres du livre, la structure générale de l’exposé suit les idées du livre. Si on veut étudier le cours uniquement par le livre, c’est possible. Si on veut étudier le cours sur base de nos notes, on le peut aussi, mais elles seront à compléter par le livre. Quand on ne comprend pas quelque chose vu au cours, on y trouvera l’explication complémentaire. Ilfaut comprendre nos notes ! A éviter : prendre note sur les photocopies des slides, qui ne sont pas à considérer comme un syllabus. A acheter : livre et transparents. IFUSL : http://cours.fusl.ac.be inscription au cours pour recevoir des infos relatives au cours.

1

PARTIE I : PRINCIPES ET METHODES.
Répondre à des questions : -« Qu’est-ce qui explique les différences de prix /des tarifsdans l’aviation ? Qu’est-ce qui permet d’expliquer ce prix ? Que paye-t-on réellement quand on achète un billet en business class ? ». Qu’est-ce qui change entre business et economy ? Que paye-t-on en plus qui justifie le prix ? Tentatives de réponses : -Ils peuvent changer d’avion s’ils l’ont raté ; - droit à un plus grand poids de bagages ; - confort : pas de files à l’enregistrement, plus de place; -meilleur service au niveau du personnel ; - on se différencie du commun des mortels (snobisme)… Attributs d’un billet business. Quand on fait la somme de tout, cela peut-il expliquer la différence de prix ? Pour le savoir, il aurait fallu savoir le niveau des prix eux-mêmes, quelle est la différence de prix ? Il faut s’intéresser à l’objet de ce que l’on étudie. Ce qui donne une idée de ce àquoi on ne doit pas s’intéresser. Exemple concret : différence de prix entre business et economy : vol Paris- NY sur Air France, une semaine (billets vendus pour deux personnes, dans le même avion, ayant acheté leur billet le même jour) : economy le moins cher : 293 euros + taxes (idem pour les billets, taxes d’aéroport) et business le plus cher : 5200 euros + taxes. Ce qui fait un écart de 1...
tracking img