Economie politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4809 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Economie politique: RESUME CH:2 PRODUIRE: L'OFFRE

CHAPITRE 2 PRODUIRE: L'OFFRE

La théorie de la production est à la base de l'analyse de l'offre. Il s'agit d'étudier les aspects techniques et économiques de l'organisation optimale pour créer de la valeur ajoutée (quelle est la meilleure organisation possible pour créer de la valeur ajoutée?). = Théorie de la firme. Les physiocrates (XVIIIe)et les classiques (XIXe) s'intéressent aux lois de la production. Conséquence: la valeur d'un produit dépend − pour les physiocrates, des ressources naturelles − pour les classiques, de la quantité de travail nécessaire à la réalisation d'un bien. Lorsque les néoclassiques ont élaboré la théorie du consommateur, la théorie de la production a perdu son intérêt. Le producteur rationnel recherche unoptimum (⇔ consommateur). Il cherche la maximisation de son profit.

2.1. LA FIRME
• = Unité technique qui produit des biens et des services.
Ronald COASE 81937) a mis en évidence les conditions de la création et de la croissance des entreprises: on parle aussi de l'industrial economics.

• Avant, on ne se posait pas la question

− quels sont les mobiles de la naissance d'une entreprise?− quelle doit être sa dimension optimale? L'industrial economics essaie d'y répondre.

• Selon Coase, il y a des coûts d'organisation et de négociation qui sont dus au recours du
marché et au mécanisme des prix. Une transaction (achat de matière première) engendre un coût. On arrive à éviter ces coûts de transactions, si on produit soi-même l'objet de la transaction: naissance de la firme.L'entrepreneur coordonne les facteurs de productions internes au lieu de recourir à des facteurs de productions externes = internalisation. Conséquence: la firme se substitue au marché. → Tenir soi-même la comptabilité ↔ une fiduciaire → Se procurer ses matières premières à l'extérieur ↔ les produire soi-même → Faire sa propre pub. Une firme grandit à chaque fois que de nouvelles internalisations sontpossibles.

1

Economie politique: RESUME CH:2 PRODUIRE: L'OFFRE

• Limites de la croissance d'une firme.

− Direction de l'entreprise: décisions prises. − Risque − Incertitude − Inefficiences du gigantisme La croissance de la firme cesse lorsque les coûts d'internalisation sont supérieurs aux coûts des transactions en vigueur sur le marché. (comme sur le marché): il y a des interactionsentre les agents économiques qui sont reliés par un système de rapport hiérarchique. Les informations peuvent mieux circuler au sein d'une firme que sur le marché où il y a des risques et des incertitudes. F I R M E Internalisation de transactions passées sur un marché imparfait La collaboration des facteurs de production La croissance et le rythme d'expansion sont limités

• Selon Coase, laspécialisation (la division du travail ) peut aussi se faire au sein de la firme

Définition Fonctionnement Limites

Inputs Outputs

Facteurs qui entrent dans le processus de production: travail, sol, capital Résultats de l'activité productrice. Quantités produites de biens et de services.

Pour produire, il faut combiner plusieurs facteurs: travail, sol, capital. Dans l'idéal, il faut desfacteurs complètement mobiles. Dans la réalité, il y a des limites à cette mobilité. − Des limites spatiales: les facteurs de production sont liés à un cadre géographique. − Des limites fonctionnelles: certains facteurs ont divers usages possibles, d'autres ont un usage exclusif. − Des limites temporelles: tous les facteurs ne peuvent pas être adaptés en même temps. − Tous les facteurs ne sont passubstituables.

• Chaque producteur peut définir sa solution de production: comment les inputs sont
transformés en outputs. Mais toutes les solutions ne sont pas bonnes. Il faut seulement considérer les transformations efficaces. Si il n'est pas possible d'augmenter l'output d'un bien sans diminuer celui d'un autre, la condition d'efficacité est respectée. Ces relations techniques sont...
tracking img