Economie politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 40 (9775 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
POLITIQUE ECONOMIQUE
9/01/10

Il faut se poser des questions sur les enjeux économiques. Il faut se confronter aux faits. Partir de la réalité et non de la société que l’on veut bâtir.

PREMIERE PARTIE : Les faits économiques
SOUS PARTIES : Les théories économiques

DEUXIEME PARTIE : Y a-t-il des alternatives de politiques économiques ?
SOUS PARTIES : Politique de recherche,industrielle, fiscale…

INTRODUCTION :

L’histoire économique ressente à partir de la 2GM. Le contexte des 30 G est fort différent du contexte d’aujourd’hui. Apres une guerre le pays n’est pas dans le même état qu’il est aujourd’hui. Chaque année la France a produit plus que l’année précédente jusqu’à l’année dernière. Le PIB de la France a augmenté tous les ans depuis la 2GM. C’est seulement depuisune période ressente qu’il y a un recule de la production.
Ex : le SP de la poste au lendemain de la guerre été capable d’avoir des bureaux de postes partout. Aujourd’hui le budget de la poste est X50 mais on ne peut plus faire la moitié de ce qui été fait avant.
En 45, c’était un fonctionnement différent. On va donc mettre des mécanismes en avant pour comprendre comment ça fonctionne. Ensortant de la guerre tout est à faire, la production de la France est bien inférieur qu’auparavant. Les besoins sont donc infinis. Cela veut dire que la demande est infinie (fondamental). Il y a donc un problème pour les économistes à savoir comment organiser la production ? Comment organiser l’offre ? Il faut donc établir des priorités => planification. A cette époque on n’a pas peur que l’état semêle de l’économie car on sait que s’il ne le fait pas l’économie ne pourra pas repartir. On va donc investir. Cela veut dire que l’on se situe dans une problématique Keynésienne, on va mettre le paquet sur l’offre pour répondre à la demande. Aujourd’hui il y a le problème de l’endettement. La problématique Keynésienne c’est le pari sur l’avenir. On va dépenser au temps 0 l’argent que l’on n’a pasmais avec le profit de cette vente on va combler le trou. On peut en partie remercier les EU qui ont mis en place le plan Marshal pour permettre aux pays européens de redécoller. Ce qui a favorisé ce plan c’est l’existence de l’URSS, les EU voulaient éviter que les occidentaux tombent dans les bras de Staline. il va y avoir une rareté des ressources financières.
De gaulle, premier gouvernementaprès la libération aura une politique qui ne correspond pas du tout à la droite libérale d’aujourd’hui. Il veut reconstruire la France et ceux qui ne vont pas dans son sens sont évincés.
Il va y avoir une intervention de l’état => nationalisation. On ne fait pas confiance aux banques privées pour relancer l’économie.

(Cours : Problèmes de la France en ayant un regard sur les grands paysdéveloppés. La France est la 5ème puissance mondiale.)

L’Allemagne était beaucoup plus développée sur le plan industriel que la France après le 3ème Reich. En France, la vague de population active passe du secteur primaire au secondaire puis au tertiaire. Il y a 29% de la population qui travail dans l’agriculture après la guerre. Aujourd’hui il y en a 4%. En 73 avant le choc pétrolier, 25 ans plus tard,il n’y a plus que 11% à peine de personnes dans le secteur agricole, l’industrie est passée à 38% et le tertiaire à 60%. L’agriculture s’est vite vidé ce qui n’a pas profité largement à l’industrie mais qui profite largement au tertiaire. Contrairement à l’Allemagne ou il y a eut une vague très forte dans l’industrialisation.

Les étapes rostovienes de l’économie :
* Tékov : période dematurité et de croissance.
* Mécanisme qui s’auto entretient. Grâce à l’investissement le surplus de croissance va permettre de réinvestir. Le Xteur Keynésien = inverse de la propension à épargner.

L’offre est aussi rare pour la main d’œuvre.

Le contexte politique de l’époque :
De Gaulle va se retirer. Son passage sera fugitif même si dans le 1er gouvernement il s’appui sur ceux...
tracking img