Economie protection sociale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2926 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ce dossier correspond à la 2ème partie du Chapitre V : Intégration et solidarité

II- Protection sociale et solidarités collectives :

§1- Origines, principes et crise de l’Etat Providence :

a) Pourquoi une protection sociale ?
Origine de la protection sociale :
Il s’agit de comprendre pourquoi l’Etat providence s’est crée, en réponse à quels besoins.
Doc.1, 2 p 268 et 3 p 269.

Al’aide des documents et de vos recherches, rédigez un petit texte qui apportera les réponses aux questions suivantes.
Comment peut-on définir les risques sociaux ?
Qui, traditionnellement, couvraient ces risques ?
Quels changements marquent le 19ème siècle en terme de protection sociale ?
Qu’appelle-t-on protection sociale ?
Quels risques couvre-t-elle et comment ?
Pourquoiassocie-t-on les termes Etat-Providence et protection sociale ?
Vous vous aiderez des définitions p 445.

Les effets redistributifs de la protection sociale (répartition et redistribution)
Replacer les items suivants dans leur tableau :
Prestations sociales/ partage de la valeur ajoutée entre les propriétaires des facteurs qui ont participé à la production/ allocations familiales/ salaires/revenus sociaux/ dividendes/correction légale de la répartition qui organise sous l’autorité des pouvoirs publics, des transferts entre les ménages selon des critères sociaux/ intérêts/ loyers/ pensions de retraite/ revenus primaires/ revenus de transferts.
| Répartition primaire | Redistribution |
Définition | | |
Dénominations des types de revenuscorrespondants | | |
Exemples de revenus | | |

Ex 2 :
Replacer les items suivants dans leur tableau :
Allocations chômage / protection sociale assurantielle / des biens portants vers les malades ou accidentés / le critère social retenu est le maintien d’un certain niveau de ressources à un ménage touché par la réalisation d’un risque/ des actifs vers les retraités/ le critère social retenu est la réduction des écarts de niveau de vie engendrés par la répartition / RMI/ Allocations familiales/ des riches vers les pauvres/des occupés vers les chômeurs /aide personnalisée au logement /protection sociale assistancielle / fiscalité progressive.

| Redistribution horizontale | Redistribution verticale |
Définition | | |Sens des transferts | | |
Exemples de revenus | | |
Outils privilégiés | | |

b) La diversité des modèles de protection sociale :

 Deux modèles de référence :
doc.8 p 272
Q
| Modèle Beveridgien | Modèle Bismarckien |
Mode de financement | | |
Mode de gestion | | |
Organisation de laproduction de soins | | |

Q- Pourquoi parle-t-on d’assurance dans le modèle Bismarckien et d’assistance dans le modèle Beveridgien ?

Le système français :
doc.9 p 272
Q1
Q2-

Exercice :
Replacez dans le tableau ci-dessous les prestations suivantes :
Remboursements de soins par les mutuelles, retraite de base, retraite complémentaire, minimum vieillesse, aidepersonnalisée au logement, allocation de rentrée scolaire, allocation chômage, allocation de solidarité spécifique (concernant les chômeurs en fin de droits), RSA, remboursements de soins dans le cadre de la CMU, allocation veuvage.
Prestations sociales reçues par les ménages |
Risques couverts | Prestations relevant de l’assurance | Prestations relevant de l’assistance |
Santé| | |
Vieillesse | | |
Famille | | |
Emploi | | |
Pauvreté | | |

Les prestations sociales

doc.6 p 271
Q1

Doc.7 p 271
Qa- Faites une phrase avec le chiffre 33,1. (1ère ligne, 1ère colonne)
Q2 du doc.6 et du doc.7 p 271 (vous pouvez y répondre en même temps).

Conclusion : Le système de...
tracking img