Economie t stg

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4267 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ECONOMIE CLASSE DE TERMINALE STG
POSITIONNEMENT :

Le programme d’économie de la classe de Terminale prend appui sur les notions étudiées en classe de première. Il en propose un réinvestissement dans le cadre de problématiques plus larges. Les thèmes de la classe de Terminale permettent de réaliser la cohérence des contenus avec ceux de la classe de première et favorisent la préparation desélèves à la poursuite d’études supérieures en développant la réflexion et l’esprit critique à propos des grandes questions qui concernent les économies contemporaines.

Thèmes

Sens et portée de l’étude
Notions et contenus
À construire
Indications complémentaires

Problématiques et/ou questionnements possibles
(à faire évoluer)
Quelques sources institutionnelles et/ou référencesthéoriques
(à faire évoluer)

N°1 La monnaie et le financement de l’économie

(durée indicative 10 heures)

Dans le cadre d’une économie de marché, l’activité économique suppose l’existence d’une monnaie et de moyens de financement. La monnaie facilite les échanges courants et différés dans le temps. Elle est sur ce dernier point relayée par d’autres moyens de financement qui permettent larencontre de l’épargne des uns et de la dépense des autres

1.1 Les fonctions et les formes de la monnaie
La monnaie constitue un instrument essentiel de l’activité économique, qui permet de se procurer tout bien ou service vendu sur un marché. Elle sert à la fois d’intermédiaire dans les échanges, de moyen de réserve de valeur et d’unité de compte. Par rapport aux autres actifs, elle a lapropriété d’être acceptée comme moyen de paiement universellement, immédiatement et sans coût.

Dans les économies contemporaines, la monnaie ne revêt plus les formes de monnaie fiduciaire et de monnaie scripturale. Ces deux formes circulent grâce à de multiples instruments, qui tendent à devenir de plus en plus dématérialisés.


La monnaie :
- Instrument d’échange, de mesure et de réserve devaleur

- actif liquide

Les monnaies fiduciaire et scripturale, les instruments de paiement.



Pour illustrer les formes de la monnaie, il est possible de procéder à un bref rappel historique (monnaie marchandise, monnaie métallique, monnaie papier, monnaie scripturale, monnaie électronique), pour constater qu’aujourd’hui la monnaie n’existe que dans ses formes fiduciaire (billets,pièces, porte-monnaie électronique) et scripturale. En ce qui concerne cette dernière, il convient de dissocier la monnaie scripturale elle-même des outils (les moyens de paiement) qui permettent de la faire circuler (chèques, virements, cartes bancaires…°
Pourquoi la monnaie est-elle essentielle pour l’activité économique ?

Quel est le rôle de la monnaie dans l’échange ?

Quelles ont été lespremières monnaies ?

Pourquoi la monnaie est un bon moyen d’épargne ? Est-ce un actif liquide ?

Quels sont les différentes formes de monnaies et instruments de paiement aujourd’hui ?

Questionnement à propos des SEL (est-ce de la monnaie ?)

Quelle est la forme de la monnaie de demain ?

« La monnaie est un lien entre le présent et l’avenir « JM Keynes

Sites :

Banque de FranceAssociation française de banques AFB

1.2 La création monétaire
La quantité de monnaie circulant dans une économie à un moment donné est mesurée par un agrégat : la masse monétaire. Les variations de la masse monétaire résultent principalement des opérations de crédit bancaire.

La banque centrale a pour mission d’émettre la monnaie fiduciaire et plus généralement de réguler la massemonétaire

La masse monétaire ; le crédit

La Banque centrale européenne (BCE)


L’étude de la masse monétaire est limitée à l’agrégat M1
Les opérations de crédit donnent lieu à la création de monnaie : il suffit de montrer que l’octroi d’un crédit conduit à l’augmentation d’un montant égal de la masse monétaire et qu’une des principales limites à ce mécanisme réside dans la nécessité,...
tracking img