Economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1481 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 2 L’État et le fonctionnement
des marchés L’étude des dysfonctionnements de marché met l’accent sur ce qui empêche le fonctionnement satisfaisant d’un marché. Les défaillances de marché correspondent au fait que la logique de marché ne peut pas rendre compte de toutes les productions. 1. L’État met en place un cadre institutionnel pour le bon fonctionnement des marchés 1.1 Quel cadreinstitutionnel face à l’insuffisance d’information ? A. Les marchés de concurrence pure et parfaite La concurrence pure et parfaite est un modèle théorique idéal du marché, qui repose sur les conditions suivantes : – atomicité de l’offre et de la demande ; – homogénéité des produits échangés ; – information parfaite ; – libres entrées et libres sorties du marché ; – parfaite mobilité des facteurs deproduction. La concurrence est qualifiée d’imparfaite chaque fois que l’une de ces conditions n’est pas remplie. B. L’information sur les marchés est souvent imparfaite L’information parfaite suppose que tous les participants au marché – offreurs et demandeurs – disposent d’une information complète sur la qualité des produits échangés et leur prix. En réalité, l’information est très souventasymétrique : certains agents sont mieux informés que d’autres. Généralement, le vendeur en sait plus sur la qualité du bien vendu que l’acheteur potentiel. Il peut alors être tenté d’abuser de sa position en dissimulant les informations susceptibles de faire baisser le prix ou d’inciter l’acheteur à la prudence. Face à cette asymétrie d’information, l’acheteur peut même renoncer à son achat et lademande ne pas s’exprimer sur le marché : aucune transaction ne peut alors avoir lieu. C. Les solutions au problème de l’asymétrie d’information L’information sur les produits vendus peut être apportée par les offreurs eux-mêmes pour envoyer un signal de la qualité de leur production aux acheteurs potentiels (exemple : la garantie offerte par un concessionnaire automobile au moment de l’achat d’unvéhicule neuf ou d’occasion). Mais, là encore, l’information délivrée reste sujette à caution : le vendeur étant à la fois juge et partie, la crédibilité des informations est discutable. Pour résoudre le problème, les pouvoirs publics peuvent exiger, par le biais d’une réglementation, que l’agent révèle l’information cachée (exemple : contrôle technique obligatoire pour toute vente de véhiculed’occasion). D’une manière plus générale, la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes met en place, en France, un cadre institutionnel pour assurer l’information des consommateurs. Outre l’affichage des prix, la réglementation encadre aussi l’étiquetage des produits. Enfin, si le déroulement d’une transaction n’est pas conforme à la loi, un agent peut toujoursle contester devant le juge. 1.2 Quel cadre institutionnel pour faire respecter la concurrence ? A. Le paradoxe de la concurrence

Ce paradoxe s’énonce simplement : la concurrence conduit à la disparition de la concurrence. Un régime de concurrence conduit en effet à la disparition des entreprises les moins rentables jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’une (ou quelques-unes) et que le marchédevienne un monopole (ou un oligopole). Le problème est que la situation de monopole est peu enviable pour les consommateurs : le prix pratiqué est plus élevé qu’en présence de concurrents et le choix est restreint. B. L’encadrement de la concurrence C’est l’Autorité de la concurrence qui a en charge la régulation de la concurrence en France, en appliquant les législations nationale et communautaire. Auniveau européen, c’est la Commission européenne qui surveille les ententes entre entreprises (sur les prix ou sur la répartition des marchés), les abus de position dominante et les prix abusivement bas (qui visent à faire disparaître la concurrence). 1.3 Comment instaurer la confiance sur les marchés ? A. Assurer la stabilité de la monnaie La monnaie substitue deux étapes à l’unique étape...
tracking img