Economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 41 (10042 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
Séquence 1
-------------------------------------------------
Les prix et les décisions des agents économiques

1. Les marchés :

A. Le marché, un lieu d’échange :

Le marché peut être défini comme le lieu de rencontre réel ou fictif entre offreurs et demandeurs qui effectuent ensemble des échanges marchands à un prix fixé.L’échange sur le marché se caractérise par trois éléments :
* deux types d’intervenants, un vendeur et un acheteur ;
* l’objet de l’échange, un bien ou un service ;
* le montant de l’échange qui est le prix.

Il existe une diversité de marchés en fonction de la nature des acteurs ou de l’objet de l’échange.

B. Le marché de concurrence :

Notre système économique repose sur laconcurrence pour fonctionner efficacement. Cette concurrence peut se comprendre comme une sorte de compétition aussi bien entre les vendeurs qu’entre les acheteurs d’un bien ou d’un service.

Le marché de concurrence pure et parfaite est un modèle théorique qui sert de base à la compréhension des marchés actuels.
Les conditions de la concurrence pure et parfaite sont :
* atomicité : multituded’offreurs et de demandeurs ;
* homogénéité : tous les produits de même nature sont semblables ;
* fluidité : libre entré et libre sortie des intervenants sur un marché, mobilité des facteurs de production ;
* transparence : l’information sur les biens et services est totale.

Bien que les marchés actuels soient des marchés concurrentiels, aucun ne fonctionne selon les conditions dumodèle théorique.
Un agent économique est une personne physique ou morale qui se définit par sa fonction économique principale (consommateur, producteur…).

Pour la comptabilité nationale, les agents économiques sont appelés unités institutionnelles et sont regroupés dans des secteurs institutionnels selon leur fonction principale.
On distingue :
* les sociétés financières ;
* lessociétés non financières ;
* les ménages et les entrepreneurs individuels ;
* les administrations publiques ;
* les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM) ;
* le reste du monde.

2. La formation des prix :

Sur les marchés, les différents échanges sont exprimés en valeur monétaire, c’est le prix d’échange.

A. Le prix sur un marché de concurrence :Dans une économie de marché, le prix résulte de la confrontation entre l’offre et la demande.

Au niveau micro-économique, la demande est la quantité de biens ou de services qu’un agent a l’intention d’acheter selon le niveau de prix de ce bien ou service.
Au niveau macro-économique, la demande représente la somme des demandes individuelles.
La demande est une fonction décroissante du prixpuisqu’elle diminue lorsque le prix augmente.

En micro-économie, l’offre est la quantité de biens ou de services qu’un agent est prêt à vendre selon le niveau de prix de ce bien ou service.

Au niveau macro-économique, l’offre globale représente la somme des offres émises par tous les producteurs.
La logique de l’offre est à l’opposé de celle de la demande. L’offre est une fonction croissantedu prix. Les deux variables – quantité offerte et prix – évoluent dans le même sens.

Le prix du marché encore appelé prix d’équilibre est celui qui égalise les quantités offertes et demandées. Il est représenté graphiquement par le point de rencontre entre les deux courbes d’offre et de demande.

La loi de l’offre et de la demande explique comment une modification du prix fait varier lesquantités offertes ou demandées sur un marché.
Lorsque le prix baisse, la demande s’accroît et l’offre baisse.
Lorsque le prix augmente, la demande diminue et l’offre s’accroît.
Le prix est un signal qui indique aux agents économiques les quantités à produire ou à acheter. Il peut s’analyser comme un indicateur de la rareté d’un bien.

B. L’élasticité du prix :

L’élasticité...
tracking img