Economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2024 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1) La dématérialisation progressive de la monnaie
Comment on est passé de la monnaie métallique à la monnaie fiduciaire puis scripturale ?
-Commençons d’abord même par la monnaie marchandise : le sel, le thé, le bétail...
* « Age métallique » : dès l’Antiquité, sont apparus les avantages d’une monnaie métallique : -d’abord, une forte valeur sous un faible volume et toute proportion gardée,sous un faible poids, donc transportabilité, discrétion.
- la conservation : l’inoxydabilité.
- la divisibilité avec la même quantité de métal, on va pouvoir faire des monnaies de tailles différentes--< qualité intrinsèque du métal : l’or et l’argent se fondent, se découpent, se frappent facilement.
- universalité dans tout le monde antique puis tout le monde : toutes les sociétés humainesont découvert ces caractéristiques : l’or et l’argent ont été des métaux précieux dans toutes ces civilisations.
- le pouvoir d’attraction  et de fascination
- mais possibilité de fraude
Le système Athéniens était essentiellement fondé sur l’argent et l’or.
* Autre pouvoir de la monnaie métallique : - le pouvoir libératoire illimité : on peut se débarrasser de ses dettes quand on dispose dela monnaie qui es en cours dans le pays, nul créancier n’a la droit de refuser votre monnaie.

* Droit de frappe libre de l’or et de ‘argent. Tout particulier avait le droit de porter des lingots de métaux précieux à l’hôtel des monnaies et les faire frapper, cad obtenir en retour des pièces dans le même métal précieux pour la somme égale à la valeur du lingot, déduction faite des frais defrappe.
On distingue, dans cet âge métallique, le monnaies principales qui sont frappées en or et en argent, et celles qu’on appellle le monnaies divisionnaires, frappées soit dans des métaux courants, par exemple le cuivre, ou dans des alliages, par exemle e bronze.

On distingue dans le fonctionnement de l monnaie fondé sur des métaux précieux : 2 systèmes : - monométallisme : soit on fondevaleur de la monnaie sur un métal (or)
* Bimétallisme : soit deux métaux (or et argent).
Dans les deux systèmes il y a un rapport fixe qui est établi entre les deux métaux. En gros au 19ème siècle, une quantité d’or = à peu près 15,5 quantité d’argent. Et ça a évolué au cours du 19ème siècle.
Prenons l’exemple du monométallisme à partir l’exemple britannique qui a été assee rapidementmonométallique : pouvoir illimité de l’or et une définition de la livre fixée en 1816 à partir de calculs qui avaient été effectué auparavant par Newton selon laquelle 1 livre= 7, 988 grammes au 11/ 12 soit 7, 32 grammes d’or fin.
Dans le système français, système bimétallique, on a une frappe libre de l’or et l’argent, un pouvoir libératoire illimité des pièces en or et en argent et Napoléon fixe 1franc = 5grammes d’argent au 9/ 10.
Au 16ème siècle ce système bimétallique a posé un certain nombre de problèmes surtout en France car y’a eu un certain nombre d’évènements qui ont augmenté la quantité d’or et d’argent dans le monde. On a un problème avec l’histoire du taux fixe. Ce mécanisme avait déjà été identifié par un anglais britannique qui s’appelait Greisham, « Loi de Greisham » : « lamauvaise monnaie chasse la bonne ». On va thésauriser la bonne et faire circuler la mauvaise.
Et les agents essaient aussi de transformer leurs épargnes en or et de vider les banques centrales de leur réserve du coup (vu qu’on est aussi dans un système de frappe libre). Face à cette situation la France va adopter une solution boiteuse, on a d’ailleurs parlé dès 1878 de bimétallisme boiteux : ona supprimé le bimétallisme mais on a conservé la frappe libre pour l’argent. Et c’est qu’en 1928 que l’on va définitivement adopter le monométallisme en France, pour peu de temps.
De l’Antiquité au Moyen-âge, les métiers liés à cette manipulation des métaux précieux étaient des métiers difficiles, complexes et dangereux. C’est pour cela que dès le MA en Europe et de manière plus ancienne en...
tracking img