Economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2813 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ECONOMIE INTERNATIONALE

Les échanges internationaux de marchandises

Le commerce Mondial
I Présentation

1) définition

Ce commerce est très ancien avec l’antiquité, les phéniciens étaient des experts dans le transport maritime.
En 1910, l’économie française est plus ouverte qu’à la fin des années 60. Le capitalisme s’est toujours développer avec le CI, échange de produit colonial, desesclaves, … puis le capitalisme industriel avec la révolution anglaise au 19eme siècle, … puis les EU qui deviennent le 1er exportateur du monde dans le début du 20eme siècle ;

Mais le phénomène est assez nouveau, le rythme de croissance du CI n’a rien à voir avec les anciens temps.
C’est un rythme en augmentation. Le Commerce Mondial est un facteur de croissance au même titre que le travail,le capital et le progrès technique. Celui-ci pesait 8% du PIB dans les années 50, aujourd’hui il est passé à 30%.

Cela n’empêche pas les variations géographiques. Selon les pays, le commerce mondial prend plus ou une moins une place importante dans le PIB.
En France s’est environ 25%, cela est du à son arrivée tardive sur le marché mondial.
La Chine = 42%, c’est bcp mais peu à la foisconnaissant la Chine, mais cela est du au fait qu’elle eu une politique communiste donc fermée à l’international.
Donc, les facteurs historiques et économiques peuvent l’expliquer Doc2

2) La place des services

Doc 3 Les services dans le commerce mondial occupe 20% de la répartition du commerce mondial. Cela est relativement peu car le comptage est sous évalué. Les services non marchands sontexclus de ce % et les toutes les entreprises comme les grandes surfaces, les banques, assurances n’exportent pas leurs produits mais s’implantent directement dans les pays.

Les services commerciaux s’est : banques, assurances, finances, échanges liés aux brevets.

3) 2007/2010 et 1929

Le commerce mondial a eu ces dernières années, des problèmes liés à la crise.
Nous pouvons établir unecomparaison avec la crise connue en 1929.

- Point commun : Origine de la crise : Bancaire = effondrement des cours boursiers et des entreprises. Explosion des crédits accordés aux ménages = surendettement des ménages, incapable de rembourser leurs crédits.
- Différences : en 1929, la situation a débouché à du protectionnisme, la France, le RU, les EU décide de fermer leur marché et de neproduire que pour leur marché intérieur = surproduction et chute du commerce mondial car il n’y a plus d’échange.
Aujourd’hui : même si il y a un peu d’attitudes protectionnismes, le libre échange est resté de rigueur.

Donc, même si le commerce mondial a diminué en 2009, il n’y a pas eu d’effondrement. En 2010, le commerce international est reparti à la hausse car aux pays émergents.4) Principaux facteurs explicatifs

Pourquoi les états ont fait confiance au commerce mondial ?

( Histoire : le CI a augmenté suite à la chute du mur de Berlin car le marché s’est ouvert.
Après cette chute, le CI s’est accéléré car il y a une ouverture des pays de l’est et de la Russie ainsi que la Chine.
On quitte la bipolarisation des échanges pour une multi polarisation.

(Révolution des transports : notamment avec le transport maritime et le commerce de conteneur 1986 – 2006 ce commerce a augmenté par 6.
Il faut moins de 19 jours pour rejoindre le Havre à Honk Kong, c’est ce qu’il fallait au 18eme siècle pour rejoindre Paris à Toulouse par route.

Ce commerce par conteneur = des économies d’échelle = chute des prix de transport = baisse des prix des produits.

Letransport a permis aux entreprises de se délocaliser dans des pays à bas couts. Ce qui entraine des investissements à l’étranger.
La mondialisation prend son origine dans la révolution des transports en commençant par le fluvial, le routier (autoroute), le ferroviaire (TGV) et le fret aérien.

( Une volonté politique : après la seconde guerre mondiale, les dirigeants ont affirmé leur confiance...
tracking img