Economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1689 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Devoir maison économie

En 2008, un sondage BVA indique qu’une faible majorité des français (52 % ) souhaite que l’Etat n’intervienne plus dans l’économie , c’est dire que le français souhaite laisser l’économie se régule par les biens faits du marché seul. Effectivement, l’économie a deux moyens pour se réguler : le marché ou l’Etat. Cependant, après la crise économique et financière qui alieu, la réponse aux sondages ne serait sans doute pas la même.
Nous allons alors nous demander quelle régulation choisir ? Le marché ou l’Etat ? Quels sont les avantages et les limites de chaque mode régulateur ?
Nous verrons donc dans un premier temps qu’en principe le marché est régulateur de l’économie mais en pratique cette régulation a des limites et … Dans une seconde partie, lanécessité de l’intervention de l’Etat, même si cette régulation possède quelques failles.

I) En principe, le marché est régulateur de l’économie mais en pratique cette régulation connait des limites et …

Une économie régulée par le marché est une économie dans laquelle les prix sont le résultat de la loi de l’équilibre entre l’offre et la demande où l’offre varie dans le même sens que le prixet la demande varie dans le sens inverse. Les économistes libéraux pensent que le marché se régule lui-même effectivement. D’après la fameuse théorie de la main invisible d’Adams Smith : « Quand un individu cherche son intérêt personnel, cela contribue à son intérêt général ».
Egalement, la conception des économistes di libéraux pour le développement de l’économie est particulière. Pour ceux-ci,il faut laisser les lois du marché, l’Etat ne joue qu’un rôle secondaire voire nocif dans le processus de développement économique. D’après les fondateurs de l’économie classique, Smith et Ricardo, le commerce international est un jeu de somme positif, tous les participants y gagnent. Les pays en voie de développement se doivent de chercher leurs avantages absolus : Smith ( ie un pays doit sespécialiser dans une production qui lui demande moins de facteur de production qu’un autre pays) ou l’avantage comparatif de Ricardo ( ie : chaque pays doit se spécialiser dans le produit qui lui donne le plus gros avantage ou bien dans lequel il est le plus mauvais) et procédé à l’aventure de leur économie. L’Etat ne doit donc pas intervenir en imposant des barrières protectionnistes, il doit laisserintervenir ce processus régulateur dans les mains de la main invisible du marché.

Cependant, dans la réalité, le prix ne se fixe pas librement et c’est les entreprises qui créent la demande, notamment par toutes les actions marketing et publicitaire, les promotions des ventes. De ce fait, le mécanisme de la régulation par le marché connait des failles. En effet, la régulation de l’économie parle marché suppose une concurrence pure et parfaite : la quantité de demande est égale à la quantité d’offre. Ce mécanisme d’ajustement autorégulateur d’un marché parfaitement concurrentiel suppose que soit réunie plusieurs conditions strictes. Ces conditions sont : l’atomicité de l’offre et la demande ; l’homogénéité des produits ; transparence des informations. Ce théorème de la concurrence pureet parfaite repose également sur un fonctionnement dans lequel il est nécessaire que chaque agent se considère comme trop petit par rapport la taille du marché pour que ses choix aient une influence significative sur le système de prix. Or, en réalité l’économie de marché est sans doute mieux décrite par un ensemble d’entreprise produisent un bien spécifique dont elle fixait les prix, chaquebien étant plus ou moins en concurrence avec les autres.
Cependant des défaillances existent et on trouve des situations monopolistique ou oligopolistique. En effet, les entreprises dans une économie de marché mettent en place des collisions et des ententes sur les prix. D’après ce mode régulateur la théorie de la concurrence n’est donc pas respectée. De plus, la loi de l’offre et la demande...
tracking img