Economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1013 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans un premier temps nous allons montrer pourquoi les institutions sont nécessaires pour assurer le respect des règles indispensables au fonctionnement des économies de marché. La concurrence pure et parfaite est basée sur cinq principes, lorsque l'un d'eux n'est pas respecté nous sommes en concurrence imparfaite. Les situations de monopole peuvent présenter un vrai danger pour les démocratie.Lorsqu'une entreprise se retrouve seul offreur face à plusieurs demandeurs elle peut exercer un véritable pouvoir sur le marché, quitte à tout faire pour éliminer ses concurrents (signature d'accords avec les fournisseurs,...). Si l'atomicité du marché n'est pas respecté, que le nombre de demandeurs et d'offreurs n'est pas suffisant, les consommateurs se voient « victimes » de la hausse des prixqu'impose une entreprise seule sur un marché, ils ne pourront pas se tourner vers un autre fournisseur. Cet offreur ne fera plus aucun effort pour vendre un produit dont il est le seul à le produire. Néanmoins il existe plusieurs sortes de monopole, certains plus dangereux que d'autre. Ils peuvent être temporaire, les dépôt de brevets en forte augmentation deviennent une « barrière » contre laconcurrence, les avancées technologiques sont de plus en plus nombreuses ce qui entraine des monopoles de courte durée. Mais certaines entreprise ont un pouvoir et un statut sur le marché dont ils abusent afin de maximiser leur profit. L'exemple du procès de Coca Cola contre son concurrent Pepsi le montre, cette compagnie a saisi la commission européenne de la concurrence qui c'est occupé du dossier,il s'est avéré que coca cola profité de son statut de « leader » sur le marché de la boisson gazeuse, en faisant signer des accords d'exclusivité avec les fournisseurs. De plus il existe des lois en plus des autorités nationales et européenne, ces législations permettent d'encadrer les règles indispensables du marché, le Traité de Romes interdit les abus lié au monopole (augmentation des prix...).Le phénomène de concentration et d'entente entre plusieurs entreprises, est un phénomène en hausse et qui doit être surveiller afin d'éviter les conséquences négatives. L'une des conséquences de ces ententes est la baisse du nombre d'entreprises mais leur agrandissement. Ce phénomène a pris du temps à être contrôler, les première lois en vu le jour en 1989 suivi de celles de 2004. Les cartelsfavorisent une entente sur les prix, ainsi que leur augmentation, limiter la concurrence et optimiser leur profit. Cependant si les institutions ne se chargent pas de surveiller ces ententes, elles auront une part trop importante sur le marché, ce qui peut être dangereux, il existe aussi un risque d'endettement et des restructurations donc une hausse du chômage, mais aussi une mauvaise organisationde l'administration, et un non respect de la libre entrée et sortie imposée par la CPP, étant donné que les plus petites entreprises sont éliminées. Comme pour les situations de monopoles, les institutions nationales (la direction générale du contrôle de la concurrence et de la répression des fraudes, la régulation des télécommunications, l'autorité des marchés financiers, la commission derégulation de l'énergie, le conseil de la concurrence) ou européenne veillent à la « sécurité de usagers », il existe aussi des décrets, des articles dans le code du commerce, le code monétaire et financiers...

Nous avons vu que l'Etat joue un rôle important dans le bon fonctionnement du marché, à travers ses législations et ses autorités de régulation. Nous allons alors voir pourquoi il est un« pilier » du dynamisme du marché. Les institutions aident au développement des entreprises et à la formation des salariés, grâce à ses subventions et ses aides il est un partenaire financier important. Pour illustrer ce rôle prenant pour exemple OSEO, entreprise anonyme appartenant à 60% à l'Etat, soutien l'innovation et la croissance des PME. Ainsi l'Etat contribue au développement des petites et...
tracking img