Economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1040 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation appuyée sur un dossier documentaire

Il est demandé au candidat :

• de répondre à la question posée explicitement ou implicitement dans le sujet ;

• de construire une argumentation à partir d’une problématique qu’il devra élaborer ;

• de mobiliser des connaissances et des informations pertinentes pour traiter le sujet, notamment celles figurant dans le dossier ;• de rédiger en utilisant un vocabulaire économique et social spécifique et approprié à la question, en organisant le développement sous la forme d’un plan cohérent qui ménage l’équilibre des parties.

Il sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l’expression et du soin apporté à la présentation.

THÈME DU PROGRAMME :

Financement de l’économie.

SUJET

Quels sont leseffets des transformations ayant affecté le financement de l'économie française depuis les années 1980.

DOCUMENT 1

Les transformations du financement des entreprises françaises

1980 1990 2000
Flux (en milliards d'euros)
A. Autofinancement
B. Emission d'actions
C. Endettement sur les marchés
D. Endettement auprès des banques
E. Total financement
(A+B+C+D)
28,2
7,9
2,618,2

56,9
97,6
33,7
15,1
59

205,4
126,7
113,7
42,7
59,9

343
Part des marchés financiers (en %)
(B+C/B+C+D)
Part des fonds propres (en %)
(A+B/E)
37

64
45

64
72

70
Source : Dominique Plihon, "La révolution du capitalisme français".
DOCUMENT 2

La fonction première de la Bourse consiste d'abord et avant tout à assurer la "liquidité desplacements financiers".
Grâce à la Bourse, l'acquéreur d'actions ou d'obligations sait qu'il peut, à tout moment, les revendre: ses fonds ne sont donc pas immobilisés à vie. L'épargne peut ainsi s'orienter plus facilement vers des placements "longs" ceux dont les entreprises -ou l'État- ont besoin pour financer des investissements à durée de vie longue. Cette fonction de liquidité concerne aussibien les actions que les obligations: en moyenne, ces dernières changent cinq fois de mains pendant leur durée de vie. Sans ce marché de l'occasion, un peu analogue à un marché automobile, il est vraisemblable que les émissions neuves auraient eu beaucoup de difficultés à être placées.
La Bourse joue aussi un autre rôle: car, contrairement à ce qui se passe pour l'automobile, le marché boursier del'occasion permet de dégager, éventuellement des plus values. [...]Ce sont ces plus-values potentielles, bien plus que les espoirs de dividendes -qui dépassent rarement 5% du cours de l'action - qui ont attiré vers la Bourse un nombre croissant d'épargnants.

Source : D. Clerc, "Les Désordres financiers", Syros,1988

DOCUMENT 3

Répartition du patrimoine des ménages français (en 1980 et 1997 en milliards d'euros)

Fin 1980 Fin 1997
AVOIRS NON FINANCIERS
Dont: maisons et logements 963,2
625,5 2208,5
1836,9
AVOIRS FINANCIERS
Dont: valeurs mobilières (actions, obligations, etc) 442,9
69,0 2423,6
967,1
TOTAL 1406,1 4632,1Source : INSEE- TEF 2000-2001
.
DOCUMENT 4

Electrolux, ABB et maintenant Kodak. Le géant américain de la photo, qui a annoncé mardi la suppression de 10 000 emplois (1l % de son effectif), rejoint le club des compagnies "globales" qui, bien que bénéficiaires en milliards de francs, se lancent dans des restructurations à la hache. Dans cestrois cas (en attendant les prochains), il s'agit d'endiguer un début de baisse des profits.
Très exactement, il s'agit d'éviter que le rapport entre les bénéfices et les capitaux investis dans l'entreprise (…) passe sous un seuil d'environ 15%. Pourquoi 15% ? Parce que c'est le retour sur investissement que l'on peut escompter sur les marchés financiers. Si l'industrie rapporte moins que ces...
tracking img