Economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 79 (19531 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
COMPARAISONS INTERNATIONALES

La nouvelle économie et la mesure de la croissance
François Lequiller*

Dans le contexte de l’essor d’une nouvelle économie statistiquement difficile à mesurer, un doute a été jeté à la fois sur la croissance en Europe et sur sa comparabilité avec celle des États-Unis. On explore ici les problèmes de mesure en France. Les données à prix courants apparaissentfiables, même si l’information par type de produit devient de plus en plus délicate à élaborer. Contrairement à une idée bien établie, les différences dans la mise en application des fameuses méthodes hédoniques ont un impact faible sur données françaises. Il y a, en revanche, une différence de traitement entre la France et les États-Unis – et entre plusieurs pays européens et les États-Unis –, surle partage entre dépenses finales et dépenses intermédiaires en produits informatiques. Les États-Unis comptabilisent plus de formation brute de capital fixe en logiciels, toutes choses égales par ailleurs, ce qui entraîne une croissance mesurée du PIB mécaniquement plus forte sur les dernières années. Cet écart pourrait résulter de processus industriels différents, mais on ne peut exclure qu’ilpourrait ne provenir que de l’application d’une convention statistique différente. Dans ce cas, on pourrait parler d’un biais de comparabilité. La méthode utilisée majoritairement en Europe – qui préserve la comparabilité intraeuropéenne –, maintient une cohérence avec les résultats de la comptabilité privée, tandis que la méthode américaine s’en éloigne. L’utilisation du produit intérieur net aulieu de l’habituel produit intérieur brut améliore la comparabilité avec les États-Unis. À l’aune du produit intérieur net, le différentiel de croissance entre la France et les États-Unis est réduit d’un demi point en 1999.

*François Lequiller est chef du département des Comptes nationaux à l’Insee. Les noms et dates entre parenthèses renvoient à la bibliographie en fin d’article.

ÉCONOMIE ETSTATISTIQUE N° 339-340, 2000 - 9/10

45

D

e nombreux économistes sont convaincus que la nouvelle économie (1) a expliqué en partie la croissance exceptionnellement soutenue, durable et non inflationniste de l’économie américaine des années 90. Le débat s’est ensuite porté sur l’Europe. Allaitelle aussi profiter d’un boom nouvelle économie ? Le présent article ne vise pas à répondre àcette question (2). Il vise à éclaircir un débat dans le débat, portant sur les insuffisances éventuelles de la mesure de la nouvelle économie et sur l’impact de ces insuffisances sur la mesure de la croissance globale. Ce débat sur la mesure n’est ni récent ni uniquement français. Il a été sous-jacent à toutes les études sur la croissance et la productivité. Aux États-Unis, il date au moins desannées 80. Il a été relancé implicitement dans les années 90 par les conclusions de la commission Boskin qui critiquait la surestimation de l’inflation (Boskin et al., 1996). En effet, qui dit surestimation de la hausse des prix dit sousestimation de la croissance. Il est enfin revenu à la surface dans les dernières années aux États-Unis, avec les travaux sur la fin du paradoxe de Solow (3). Ce débat aatteint l’Europe. Des économistes, en France (Touati, 2000) et au Royaume-Uni (Wadhwani, 2000a et 2000b), ont exprimé l’idée, largement reprise par la presse, d’un biais important sur la mesure de la croissance. On a cité une sous-estimation de 0,4 ou 0,5 % par an, et jusqu’à 0,9 % par an. Comme la Banque Centrale Européenne (BCE) et la Banque d’Angleterre ont des politiques monétaires déterminéespar des seuils absolus (inflation inférieure à 2 %) et que les analystes financiers comparent les croissances américaines et européennes pour arbitrer sur les monnaies, le débat n’est pas purement intellectuel. Ce débat a une forte composante de comparaison internationale. Si biais il y a, est-il plus ou moins important en Europe qu’aux ÉtatsUnis ? Est-il plus ou moins important suivant les...
tracking img