Economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (461 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet 1 (juin 2001) En quoi la théorie de David Ricardo lui permet-elle de justifier sa position sur les Corn Laws ou « lois sur les blés* » ? (* Les lois sur les blés — ou Corn Laws — étaient unelégislation limitant notamment les importations de blé étranger). Sujet 2 (septembre 2002) Expliquez pourquoi, pour Ricardo, l’intérêt des propriétaires fonciers est toujours en opposition avec celui duconsommateur et du manufacturier. Sujet 3 (juin 2003)
Expliquez ce passage des Principes de l’économie politique et de l’impôt de Ricardo : « Dans une société qui progresse, et pour un tempsindéfini, le prix de marché du travail peut se maintenir constamment au-dessus de son prix naturel, bien qu’il ait tendance à s’y conformer. En effet, il se peut qu’une nouvelle demande de travail provoquéepar une augmentation du capital ne soit pas encore satisfaite que, déjà, une nouvelle augmentation de capital produit le même effet, de sorte que, si l’augmentation du capital est graduelle etconstante, la demande de travail peut stimuler de façon continue l’accroissement de la population. » Sujet 4 (septembre 2003)

Analysez cette citation de David Ricardo : « (…) les taux de profit sontdéterminés par la facilité ou la difficulté à se procurer de la nourriture. C’est un principe très important… ». (Correspondance, 1814) N.B. « les taux de profit » correspondent aux valeurs successives dutaux naturel de profit.

Sujet 5 (juin 2006) Expliquez ce passage des Principes de l’économie politique et de l’impôt de Ricardo : « Nous retrouvons donc ce que nous recherchions précédemment : en toustemps et en tous lieux, les profits dépendent de la quantité de travail requise sur cette terre, ou avec ce capital, qui ne rapporte pas de rente, pour fournir aux travailleurs les biens nécessaires.Les effets de l’accumulation sont donc différents selon les pays, et dépendent principalement de la fertilité de la terre. Aussi vaste qu’un pays puisse être, si la terre y est de médiocre...
tracking img