Economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3185 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mars 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Université de Nancy 2
Facultés des sciences économiques, juridiques et de gestion, 2008-2009

Licence 1, droit

Introduction à l’économie

(Parcours juridique, Semestre 1)

Cours de Samuel Ferey

Version provisoire, ne pas citer, ne pas faire circuler

Partie I : Les fondements microéconomiques

Introduction. Efficacité économique et économie de marché

Section 1. Lesdifférents biens économiques : facteurs de production et biens finals
Section 2. La notion d’allocation des ressources
Section 3. L’importance de la théorie des prix : la notion d’économie de marché

Chapitre 1. Spécialisation, échange et efficacité économique

Introduction. Où il est question d’une simple fabrique d’épingle…

Section 1. Les concepts élémentaires : raisonnementà la marge et substitution

Section 2. Les gains à l’échange dans une économie d’échange pure
Section 3. Spécialisation, avantages absolus et avantages relatifs

ss-section 1. La théorie des avantages absolus et comparatifs
i/ Smith : L’avantage absolu
ii/ Ricardo : L’avantage comparatif

ss-section 2. L’analyse néoclassique :la notion de FPP

i/ Illustration

ii/ Représentation graphique

iii/ Analyse de la Frontière de possibilité de production

iv. Question

ss-section 3. Application à l’échange international

Section 4. Les enjeux politiques de la spécialisation

Conclusion. La répartition des gains àl’échange : pouvoir ou consentement ?

Notions économiques à maîtriser à l’issu du cours

- utilité marginale décroissante
- loi des rendements décroissants
- efficacité de l’échange
- notion d’allocation des ressources.
- substitution et frontière des possibilités de production.

Introduction. Efficacité économique et économie de marché

Comme je vousl’ai dit, la théorie économique se divise en microéconomie et en macroéconomie. Dans cette partie, nous nous intéresserons uniquement à la microéconomie.

Définition : la microéconomie étudie le comportement des agents individuels (ménages, entreprises) et cherchent à expliquer comment ces comportements peuvent parvenir à se coordonner entre eux.

On applique donc strictement l’individualismeméthodologique dans la mesure où l’on part des individus pour aller vers les phénomènes sociaux et économiques globaux.

Dans cette introduction, on présentera rapidement le but de cette partie consacrée à la microéconomie.

Section 1. Les différents biens économiques : facteurs de production et biens finals

En économie on distingue différents types de biens. Il y a de nombreusestypologies selon les problèmes que l’on pose.
Une première typologie porte sur la nature économique des biens. Ainsi, les biens économiques sont ceux qui sont à la fois rares et appropriables. La rareté est comme je vous l’ai dit une condition de l’analyse économique. Si les biens n’étaient pas rares, il n’y aurait pas d’économie. Mais un bien non-rare peut le devenir : par exemple l’air purpeut être considéré comme un bien qui n’est pas rare sauf aujourd’hui dans un certain nombre de ville.

Dans la suite du cours, nous verrons d’autres caractérisations plus fines des biens économiques notamment en fonction de leur rivalité ou non : c’est le cas des biens publics et/ou des externalités.

Pour ce qui nous concerne ici, on insistera sur l’une des distinction les plusimportantes : la distinctions entre les biens finals (on dit le plus souvent finals et non finaux) et les facteurs de production

Il y a d’une part les biens finals (ou output) à savoir ceux qui sont directement consommés. Ces biens ne sont pas nécessairement des biens physiques en ce sens que les service sont aussi considérés comme des biens économiques dans la mesure où ils ont une...
tracking img