Economies mondes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3959 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les économies-monde du XIXème à la fin du XXème siècle

Rappelons d’abord ce qu’est une économie monde. L’ économie-monde est un concept défini par l’historien français Fernand Braudel. Ce terme désigne une partie de la planète économiquement autonome, capable pour l’essentiel de se suffire à elle-même ; ses liaisons et ses échanges au sein même de cet espace lui confèrent une certaine unitéorganique. Aussi, au centre de cet espace se trouve une ville qui est le siège du pouvoir économique et financier : la ville-monde. Nous allons ici nous demander comment s’organisent et se déplacent les économies-mondes successives depuis 1850. Dans un premier temps, nous nous intéresserons à l’économie-monde britannique. Ensuite nous verrons comment les États-Unis ont imposé leur puissance, etenfin, nous allons expliquer comment la mondialisation amène à une économie-monde multipolaire. I L’économie monde britannique A) L’origine de la puissance Évoquons donc d’abord l’économie-monde britannique. La puissance du Royaume-Uni n’est pas née du jour au lendemain. En effet, la Grande-Bretagne est le berceau de la 1ère révolution industrielle, à la fin du XVIIème, révolution qui n’est pasfreinée par l’ensemble des guerres qui se déroulent en Europe entre le XVIIIème et le XIXème siècle. Cette révolution est marquée par l’invention de la machine à vapeur, qui fonctionne grâce au charbon de faible coût, directement extrait des mines anglaises. Le Royaume Uni a aussi une grande maîtrise de la communication avec un réseau télégraphique intercontinental. Aussi, dans toutes les grandes placescommerciales, se sont installées des sociétés britanniques (banques, compagnies de commerce, …). C’est ainsi qu’en 1850, le niveau de vie des Britanniques est l’un des meilleurs du monde, grâce aux industries, notamment celles du textile et de la sidérurgie, qui sont productives et innovantes. B) Le Royaume-Uni : un centre économique qui influence le monde A la suite de cette grandeindustrialisation, le Royaume-Uni devient un centre économique qui influence le monde. Tout d’abord, il possède un immense Empire colonial sur tous les continents de la planète. « L’empire » Britannique est même appelé « Empire sur lequel le soleil ne se couche jamais » : il possède en effet un tiers de la superficie terrestre et 400 millions d’habitants en 1914. Ces nombreuses colonies assurent des bases deravitaillement sur toutes les mers, car le RoyaumeUni possède la première marine militaire du monde, la Royal Navy, qui protège les routes commerciales. La marine marchande britannique contrôle 60% du trafic mondial avec des ports situés sur les principaux flux maritimes (Alexandrie à proximité du Canal de Suez percé en 1869, Le Cap en Afrique, Bombay en Inde…). Le Royaume-Uni conclut aussi denombreux accords de libreéchange, comme avec la France en 1860. Cette politique, qui permet la libre circulation des biens et des services entre les pays après abolition de toutes les restrictions imposées par les États (taxes, normes, …) permet au Royaume-Uni de disposer d’un important commerce extérieur. Le RoyaumeUni est l’origine des départs des principaux mouvements qui dynamisent le monde:mouvements de population (vers les colonies, le Canada, l'Australie ou vers les États- Unis), mouvements de marchandises ( 60% des exportations du Royaume-Uni se dirigent vers des pays anglophones. Les produits primaires sont importés des colonies, et les produits manufacturés exportés dans le monde entier) et mouvements de capitaux (dont 35 % sont dirigés vers les colonies de peuplement et 20 % versles États-Unis en 1914). Mais outre sa puissance maritime, coloniale et commerciale, le

Royaume Uni possède une puissance économique avec Londres qui est une capitale financière internationale (avec La City, quartier d’affaires de Londres, existant encore de nos jours), assurant de nombreux investissements dans le monde : 930 millions de livres aux Etats-Unis, 670 millions de livres au Canada...
tracking img