Ecophyto2018

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6465 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
10 septembre 2008

SOMMAIRE
§ § § § § § § § §
PLAN ECOPHYTO 2018 DE REDUCTION DES USAGES DE PESTICIDES 2008-2018 1 5 7 9

AXE 2 : Recenser et généraliser les systèmes agricoles et les moyens connus permettant de réduire l'utilisation des pesticides en mobilisant l'ensemble des partenaires de la recherche, du développement et du transfert AXE 3 : Innover dans la conception et la mise aupoint des itinéraires techniques et des systèmes de cultures économes en pesticides

AXE 1 : Évaluer les progrès en matière de diminution de l'usage des pesticides

AXE 4 : Former à la réduction et à la sécurisation de l'utilisation des pesticides AXE 5 : Renforcer les réseaux de surveillance sur les bio-agresseurs et sur les effets non intentionnels de l’utilisation des pesticides AXE 6 :Prendre en compte les spécificités des DOM AXE 7 : Réduire et sécuriser l'usage des produits phytopharmaceutiques en zone non agricole AXE 8 : Organiser le suivi national du plan et sa déclinaison territoriale, et communiquer sur la réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques

11 13

14 17 19

PLAN ECOPHYTO 2018 DE REDUCTION DES USAGES DE PESTICIDES 2008-2018
L’agriculture despays du Nord a permis d’atteindre au XXème siècle des objectifs de sécurité alimentaire et de sécurité sanitaire des aliments. Ses modes de production intensifs ont largement eu recours aux intrants, et en particulier aux pesticides1, afin de sécuriser les rendements en éliminant ou en réduisant la compétition avec les mauvaises herbes ou en luttant contre les attaques des bio-agresseurs, etpour maîtriser les parasites néfastes à la santé humaine. Le contexte mondial lié à l’augmentation de la demande alimentaire pour la population et l’élevage, ainsi que pour les usages non-alimentaires, remet au premier plan les enjeux de sécurité alimentaire. La France se doit donc de maintenir un niveau de production agricole élevé, mais aussi de produire mieux, en respectant les équilibresécologiques dans un contexte de changement climatique et de concurrence pour la ressource en eau, et en prenant en compte la demande des consommateurs pour des produits sains. Ceci suppose notamment de rendre les exploitations agricoles moins dépendantes des pesticides. Aujourd’hui l’impact de ces produits, qui, par définition, agissent sur les organismes vivants, sur la santé humaine (applicateurs etconsommateurs) et l’environnement, apparaît au coeur des préoccupations sociétales. Ainsi, au niveau européen, l’utilisation durable des pesticides est l’une des sept stratégies thématiques du sixième programme communautaire d’action pour l’environnement (2002 2012). Celle-ci vise « la réduction sensible des risques et de l’utilisation des pesticides dans une mesure compatible avec la protectionnécessaire des cultures ». Cette stratégie a été notamment déclinée au niveau français en 2006 à travers le plan interministériel de réduction des risques liés aux pesticides, ayant permis d’améliorer et de sécuriser les conditions de mise sur le marché et d’utilisation des pesticides. Lors du Grenelle de l'environnement, la question plus générale de la durabilité de leur utilisation a été posée.Ainsi d’une part l'engagement n°129 prévoit l' «objectif de réduction de moitié des usages des pesticides en accélérant la diffusion des méthodes alternatives et sous réserve de leur mise au point». A l'issue de ces travaux, le Président de la République a confié au Ministre de l'Agriculture et de la Pêche l'élaboration d'un plan de réduction de 50% des usages des pesticides dans un délai de dixans, si possible. D’autre part, l’engagement 129, prévoit des mesures de retrait échelonné de la fin de l’année 2008 à la fin de l’année 2010 et de réduction d’usage, pour les préparations contenant les 53 molécules les plus dangereuses. En complément des mesures de gestion des risques associés aux pesticides issues de l’évaluation des produits et de la surveillance de leurs impacts (meilleure...
tracking img