Ecrire: un art exigeant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (382 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Interrogé par Gérard de Cortanze pour le Magazine littéraire Jean-Marie Le Clézio définit son travail d'écrivain comme une entreprise difficile et exigeante.

Il est très difficile de parler de cequ'on écrit, parce qu'on écrit d'abord pour une raison qu'on ne comprend pas. Si on la comprenait peut-être arrêterait-on d'écrire... Écrire est un besoin... C'est à l'intérieur de vous-même, ça abesoin de sortir, et de sortir sous cette forme. Si vous modifiez ·la structure de ce que vous faites, il me semble qu'alors vous n 'aurez plus envie de continuer. Écrire n'est pas facile. Écrire est unart, qui demande beaucoup d'entraînement ; je veux dire, qui exige davantage que de connaître le dictionnaire de la langue française et la syntaxe de cette langue. Il faut avoir lu des auteurs, lesavoir digérés, avoir éprouvé le besoin de faire mieux qu'eux [...]

Pour écrire une langue, il ne suffit pas d'un dictionnaire et d'une grammaire; il faut autre chose. C'est justement à ce moment quej'ai compris qu'il fallait autre chose, et que cette autre chose, c'était la gestation, la transsubstantiation la transmutation de ce qu'on recevait en lisant. Toute cette chimie qui s'opère en vued'écrire ce qu'on a à écrire soi-même, c'est-à- dire, en quelque sorte, d'affirmer son existence, et ce qu'on est, à travers les Mots. [...] J'ai l'impression, parfois, d'avoir écrit énormément. Je mesouviens d'un jour où je parlais avec Michel Butor [...]. et il me disait: « 0n écrit trop. » Alors, je pensais . « Est-ce que c'est vrai ? » Et cela m'inquiétait. Je me disais « je devrais brûler toutce que j'ai écrit. Ce ne sont là que des choses inutiles . Un bon autodafé, rien de tel » Mais, réflexion faite, cela me donnait immédiatement un argument irréfutable : puisque tout ce que j'ai faitest inutile, il faut que je continue ; peut-être trouverais-je enfin quelque chose d'utile... J'en concluais qu'un écrivain est sans doute quelqu'un d'imparfait, qui n'est pas terminé, et qui écrit,...
tracking img