Ecriture d'invention

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (466 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Votre Majesté,
Ma reine c’est avec regret que je vous écris cette lettre pour vous expliquer pourquoi je me suis donné la mort. Je voudrai aussi vous demander pardon pour tout le mal que j’aicausé.
Ma bien aimée, je suis triste de vous laisser mais il est de mon devoir de m’en aller. Tout d’abord, je veux dire que dans cette sombre histoire, je ne suis que la victime de ce malhonnête DonSalluste. J’ai été manipulé et humilié, il ne pensait qu’a ses intérêts personnels. Il a voulu se venger de vous pour la simple et bonne raison que c’est vous qui l’avez condamné à vivre hors du château.Il s’est servi de moi et de mon amour pour vous piéger et par conséquent me détromper. Don Salluste a utilisé mes sentiments. Mon amour pour vous a pourtant toujours été réel. Malgré ma double identitéet mon mensonge, mon cœur ressentait toujours la même chose envers vous. Un amour présent à chaque instant. Je ne peux supporter de vous laisser mais il est ainsi, je dois partir. J’ai honte de vousavoir trahi, vous qui aviez confiance en moi. Je ne suis qu’un laquais sous les ordres de Don Salluste et je n’ai osé vous dévoiler mon vrai visage. J’étais dans l’obligation de lui obéir. DonSalluste est un être méchant et sans cœur. Je n’ai pas eu le choix de vous mentir. Cependant, j’affirme que je n’étais pas au courant de ce qu’il comptait faire. Il m’est difficile de vous écrire. Matristesse est grande, savoir que je ne vais plus vous voir vous, votre beauté et votre sourire qui fait rayonné le château. Plus les mots et les phrases que je vous écris passent plus les larmes tombent.Mon choix est fait, je vous ai fait assez de mal, je dois mourir. Mon amour m’a perdu.
Je vous implore votre pardon, Majesté. Seul celui-ci peut apaiser mon âme. Je ne suis peut être qu’un laquaismais sous mon nom de Don César vous m’avez aimé non pas pour son titre mais pour ce que j’étais, n’est-ce pas ? J’ai besoin de votre pardon pour pouvoir reposer en paix. J’ai bu cette fiole de poison...
tracking img