Ecriture d'invention

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1351 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ECRITURE D'INVENTION

Vous imaginerez la lettre que Madame de Francueil a précédemment écrite à Rousseau.

Paris, le 15 avril 1751

Monsieur,
C'est avec une profonde et sincère consternation que je vous écris cette lettre, en espérant qu'elle vous apportera l'aide nécéssaire afin quevous preniez conscience de la gravité de votre attitude.Je suis outragée du fait que vous ayez mis vos propres enfants aux Enfants Trouvés.Je vous reproche cet abandon et votre faiblesse.Vous avez choisi une issue trop pratique qui consiste à abandonner vos responsabilités paternelles, au lieu de leur faire face, vous avez préféré les confiés, que dis-je les donné aux Enfants Trouvés.Le pirec'est que vous ne ressentez aucune honte, aucun regret, aucun remord et c'est d'ailleurs ce que je considère comme le plus désolant.Vous avez rejeté vos enfants, en prenant le risque de les mettre au même rang que les enfants abandonnés qu'accueille cet office, mais avez vous seulement pensé aux conséquences d'un tel acte? Vos enfants, souffriront de votre mépris à leur égard, de votre indifférence,du regard des autres car ils ne comprendront jamais pourquoi vous les avez placé aux Enfant Trouvés d'autant plus que rien ne justifiait votre absence.Je suis d'autant plus outrée, que ce n'est pas un enfant que vous avez abandonné, monsieur, mais cinq, cela signifie à mes yeux que vous n'avez ressenti aucune douleur en les quittant car vous avez répété l'opération cinq fois, le premier abandonne vous a t il donc pas servi d'exemple afin de ne pas refaire cinq fois la même erreur? Que croyez vous avoir assuré à vos enfants en les abandonnant?Je me demande au nom de quoi vous revendiquez vos choix.Qu'est ce qui vous a poussé, monsieur, à rompre les liens avec vos nouveaux nés?

En ce qui concerne vos ressources financières, dois je vous rappeler que vous êtes unécrivain et donc que vos ressources sont suffisantes pour nourrir votre famille.Votre métier, qui consite à écrire n'est il pas assez suffisant pour vous permettre de faire vivre vos propres enfants? De plus, vous venez tout juste de vous faire connaître avec la récente publication de votre Discours sur les sciences et les arts, j'en déduis donc que ce succès vous a rapporté une somme d'argent quiaurait pu servir à vos enfants.Vous devez surement vivre de votre imminent et toute nouvelle notoriété alors pourquoi ne pas en faire profiter vos enfants.Croyez moi vous ne réussirez jamais à garantir l'honneur de votre famille dans les conditions qui sont les vôtres actuellement.Ne devrais je pas ajouter que c'est le rôle d'un écrivain d'être un modèle et un exemple à suivre.Je reviens à vous,monsieur, comment osez vous vous attribuer le rôle d'exemple, car j'estime qu'après un tel comportement vous êtes indigne de donner des leçons à vos contemporains.J'ai essayé de vous trouver des excuses, mais , hélas, je n'en voie aucune, vous ne semblez guère atteint d'une maladie et j'en conlu que votre santé est bonne.

Pour ce qui est de la mère, son rôle n'est il pas celui desubvenir aux enfants aux besoins de ses enfants, à moins qu'elle aussi faute de ressources soit contrainte à les abandonner.Je ne comprends pas comment une mère peut se délester aussi facilement de ses responsabilités sans en éprouver quelques souffrances.C'est une honte de ne pas être capable de s'occuper de ses enfants, leur mère est elle donc un personne indigne et sans aucun honneur? Puisquequ'elle a contribué à ces abandon, en donnant son accord, elle est tout comme vous responsable de ce sort cruel auquel sont condamnés injustement vos enfants.Je ne comprends pas pourquoi avoir pris le risque d'avoir des relations avec une femme, sans être marié avec elle, en sachant pertinemment que vous pouvez procréer? Vous saviez donc que si vous aviez des enfants, ils naîtraient en toute...
tracking img