Edith piaf

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1058 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
EDITH PIAF
Edith est née dans la très froide nuit du 19 décembre 1915. Sa mère était seule, quand les douleurs ont commencé. Elle est descendue de son appartement pour trouver un taxi, mais c`était trop tard, le bébé arrivait. Deux policiers qui se trouvaient dans les alentours l`ont aidée à accoucher sur le trottoir.



La mère d`Edith était chanteuse. Elle chantait dans les cafés etautres endroits. Elle a laissé sa fille chez sa grand-mère paternelle, afin qu`elle y soit élevée. Cette personne tenait une maison close en Normandie. A l`âge de six ans, Edith est devenue aveugle. Sa grand-mère et toutes les filles de la maison close sont allées dans la cathédrale de Lisieux, demander à Sainte Thérèse de la guérir, et Edith a recouvré la vue. C`est à ce moment qu`Edith a commencé àavoir la foi en Dieu et en Jésus Christ, mais ses prières allaient davantage vers Ste Thérèse. Edith disait:” Nous nous comprenons mieux entre femmes”. Pendant tout le temps que j`ai connu Edith, chaque soir, s`agenouillait devant son lit et disait sa prière.

Le père d`Edith était contorsionniste. Il s`exhibait devant les cafés, dans les rues de Paris. Quand Edith a eu douze ans, son père estvenu la chercher chez sa grand-mère. Edith a donc rejoint son père et a commencé à chanter dans les rues, présentant une assiette pour recevoir l`argent qui les faisait vivre. C`est à ce moment qu`un propriétaire d`un grand night-club parisien, Louis Leplée, l`a entendue chanter et lui a dit :”Avec la voix que tu as, la rue n`est pas une place pour toi pour chanter. Elle recevait alors son premiercontrat. Il lui a aussi donné son nom d`artiste. “Tu me rappelles un petit piaf qui chante dans les rues de Paris” Elle devint La Môme Piaf.

C`est l`unique talent d`Edith qui l`a sortie des rues et l`a amenée devant les projecteurs. Le nom et la carrière d`Edith ont commencé à grandir. Jean Cocteau est devenu son ami et a écrit pour elle la pièce “Le Bel Indifférent” qu`elle interpréta. Elleavait du talent en temps qu`actrice, mais chanter était sa force et sa vie.

Elle a commencé à avoir ses compositeurs personnels et Edith est devenue la chanteuse la plus connue en France et dans le monde.

Grâce à son succès, elle gagnait énormément d`argent, mais dépensait sans compter. Elle était très généreuse avec son entourage. Elle menait un grand train de vie, avec table ouverte,employés et voitures. Malgré toute cette célébrité, elle est restée toujours très simple. Sur scène, elle ressemblait à une petite fille dans sa petite robe noire. Elle était arrivée à symboliser l`atmosphère de Paris. Edith était Paris, et Paris était Edith. Son public se composait de toutes les classes, des plus simples aux plus riches, parce que ses chansons touchaient leur cœur.

Pendant ladeuxième guerre mondiale, Edith est allée en Allemagne, chanter pour les prisonniers français et a posé, avec eux, pour une photo. Dès qu`elle fut rentrée en France, Edith a fait faire des photos individuelles de chaque prisonnier pour l`établissement d`un passeport et quand elle est retournée chanter pour eux, Edith leur a donné leur passeport, ce qui leur a apporté la liberté.



En 1948,Edith a chanté à New York, au Carnegie Hall et au Versailles. Pendant la guerre, elle a écrit la très belle chanson, universellement connue “La vie en rose”. Parmi ses chansons les plus populaires, on peut citer “La vie en rose”, “Milord” et “Je ne regrette rien”, ainsi que le duo qu`elle a chanté sur scène avec Théo Sarapo: “A quoi ça sert l`amour?”

Beaucoup d`hommes l`ont adorée. Edith a eudeux maris. En 1952 elle a épousé Jacques Pills et a divorcé en 1956. Théo Sarapo a été son second et dernier mari. Elle s`est marié avec lui en 1962 . Ils ont vécu ensemble un an, jusqu`à sa mort en 1963. Elle s`est confiée à moi me disant:” Les hommes qui m`ont le plus profondément touchée ont été Marcel Cerdan et Théo”.

Malgré tout le succès de sa carrière, il y avait toujours chez elle...
tracking img