Education en rdc

Éducation en République démocratique du Congo

Cet article est une ébauche concernant la République démocratique du Congo et l'éducation.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Le système éducatif congolais (République démocratique du Congo) est géré par trois ministères : le Ministère de l’EnseignementPrimaire, Secondaire et Professionnel (MEPSP), le Ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (MESU) et le Ministère des Affaires Sociales (MAS).
Historique
L' enseignement au Congo belge était semblable à l'enseignement officiel de Belgique. Les six premières années sont appelées « primaires » (6 à 12 ans). Le cycle « secondaire » se divise en deux fois trois ans. Les 3 premières annéessont dites « inférieures » les trois autres « supérieures ». Le cycle secondaire offre, à l'époque, trois orientations, à savoir : humanités classiques (grec, latin, mathématique), humanités dites « modernes » (techniques, scientifiques, commerciales) et humanités « professionnelles » ou « familiales ». Un diplôme sanctionne la fin de chaque cycle de trois ans. Le terme des six années secondairesoffre le choix aux études dites « supérieures » (enseignement non universitaire — entre 2 et 4 ans) ou « universitaires » (2 années de candidature, trois et plus d'années de licence, suivies d'un doctorat). Le diplôme de fin d'études secondaires se nomme diplôme d'état. Celui-ci est parfois compensé par un examen d'admission portant sur la capacité d'entreprendre les études choisies.
Malgré le faitque le financement public de l’éducation se soit effondré dès 1986, le système éducatif congolais a continué à se développer, et ce grâce au financement direct des ménages.
En 2001/2002, le pays comptait près de 19 100 écoles primaires avec 159 000 enseignants pour plus de 5,47 millions d’élèves et près de 8 000 écoles secondaires avec 108 000 enseignants pour 1,6 million d’élèves. La même année,l’enseignement supérieur comptait près 326 établissements pour 200 000 étudiants.
Le taux de scolarité est de 76 % en milieu urbain et 48 % en milieux rural.
Niveaux d'enseignement (cycles)
Il existe tous les niveaux d'enseignement en République démocratique du Congo.
Écoles primaire et secondaire :
Certificat d'Études Primaires (CEP) : 6 ans d'école primaire
Diplôme d'État : 6 ansd'école secondaire (humanités).
Enseignement supérieur et recherche :
Graduat : 3 ans d'université
Licence : 2 ans d'université après le Graduat
DEA : 2 ans à l'Université de Kinshasa et l'Université de Lubumbashi (après certains nombres de critères)
Soutenance de thèse de doctorat
Pour plus de lisibilité auprès d'une partie des lecteurs francophones d'Afrique et des Caraïbes (issues desanciennes colonies françaises) et des lecteurs français, si l'on fait un parallèle avec les dénominations du système éducatif français, les équivalences se présenteraient comme suit :
Le diplôme d'état (diplômé d'état) qui est l’équivalent en France du baccalauréat. Il sanctionne six années d’études de second degré. Après avoir obtenu le certificat d’études primaires (CEP) et être passésuccessivement par le collège et le lycée.
Le diplôme de graduat (gradué) qui équivaut à la licence française. C’est un diplôme qui sanctionne les trois premières années d’études universitaires ou supérieures. Le graduat obtenu dans une école supérieure est à orientation technique et a une durée de trois ans. Son orientation technique permet au titulaire de ce diplôme d’avoir un corps de connaissancespécialisé et concret pour rechercher un emploi et être directement opérationnel.
Le diplôme de licence (licencié) qui équivaut au master français. C’est le diplôme qui sanctionne 5 années d’études universitaires, c'est-à-dire trois années de graduat, plus deux années de licences (1re et 2e).
Il faut souligner qu’au Congo-Kinshasa, la durée du cycle universitaire total retenu par le ministère de...
tracking img