Education et peuples indigenes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2099 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
REPENSER L’ECOLE
Témoignages et expériences éducatives en milieu autochtone

Les systèmes d’enseignement destinés aux peuples indigènes minoritaires ont considérablement évolué au cours des dernières décennies. Dans tous les continents, des logiques d’enseignement coloniales sont modifiées et ont intégré la culture et la langue de ces peuples dans leurs programmes scolaires. Pour évoquer cetteévolution, on compare ici des expériences passées (dans les internats, les missions, les écoles « assimilationnistes ») avec des expériences actuelles ou récentes d’écoles biculturelles. Les exigences liées à l’uniformisation du monde industriel et celles qui naissent des revendications d’un droit à la spécificité culturelle se croisent dans l’éducation chez les peuples indigènes. Dans quellemesure est-il possible d’enseigner de façon formelle une culture non écrite ? Ce recueil présente différents aspects de cette question et ses traductions à partir de cas concrets (Inuits, Masai, Amérindiens, Kanak, Tsiganes…) en réservant une place importante aux discours et témoignages d’indigènes impliqués dans des programmes d’éducation.

Ce livre auquel j’ai pris connaissance par le biais del’association SURVIVAL m’a été très utile puisqu’il compare des expériences d’éducation zen milieu indigènes aux quatre coins du globe et il me semble important de voir comment se sont déroulées ses différentes expériences ; la problématique indigènes étant présente sur tous les continents.

Durant l’année qui vient je vais moi-même en profiter pour visiter différentes écoles en milieu autochtoneet même si je souhaite cibler mon étude sur la Bolivie, je compte me rendre en Colombie, Brésil et Pérou…Je pense qu’il est important voire indispensable de voir comment sont intégrées les cultures indigènes dans d’autres pays d’Amérique dite « Latine ».

Dans cette problématique de « L’éducation et des peuples indigènes », la difficulté de
l’enseignement se situe à différents niveaux : lalangue, faut-il dispenser les cours en langue indigène en premier lieu ou dans la langue nationale ? La culture, comment dispenser une éducation bi ou multiculturelle sans qu’une des composantes ne soient reléguées au second plan ? Et comment écrire une culture orale ?
Toutes ces questions demandent un très grand travail d’approfondissement et sont à manier avec précaution.

Un des axes qui mesemblent aussi très important et que j’ai découvert au fur et à mesure des différentes lectures et rencontres est la question de la formation de l’instituteur. Est-il lui aussi issu d’une école dite « indigène », parle t-il une langue indigène, si oui est-ce sa langue maternelle, quelle vision a-t-il de l’enseignement bilingue et biculturelle ?etc.
Autant de questions qu’il me semble importantd’éclaircir pour se rendre compte de l’efficacité ou non de cette réforme éducative de 1994.
Je me suis aussi rendu compte du grand travail de conceptualisation que je devais faire puisqu’il me semble très important de bien définir les termes employés, pour que le potentiel lecteur puisse comprendre dans quel cadre et sens je les utilise. Voici donc une liste non exhaustive des termes sur lesquels jevais travailler avant de me rendre en Bolivie et de rédiger mon mémoire :

 Education de base
 Education populaire
 Education indigène
 Education rurale
 Différence entre éducation et enseignement
 Peuples indigènes
 Peuples autochtones
 Ethno éducation
 Anthropologie éducative
 Education bilingue
 Education biculturelle

Outre ce travail de clarification des termesemployés, il est indispensable d’étudier différents textes de réformes et de droits des peuples indigènes. En voici encore une liste non exhaustive :

 Ley de Reforma Educativa. Ley 1565 de 7 julio de 1994
 Convenio OIT N° 169 Sobre Pueblos Indígenas y Tribales en Países Independientes 1989
 Constitución 1993 articulo 1 : reconoce carácter multietnico, plurilingue y multiculturel…
 Projet...
tracking img