Education impossible maud mannoni

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 45 (11047 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mars 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

De son vrai nom Magdalena van der Spoel, Maud Mannoni (1923-1998) est une psychanalyste française, d'origine néerlandaise.
Mariée à Octave Mannoni, elle est une des grandes figures parmi les élèves de Jacques Lacan, tout en se référant à l'antipsychiatrie, avec l'étude des facteurs sociaux.
En 1969, deux psychanalystes, elle et Robert Lefort, fondent avec un couple d’éducateurs,Rose-Marie et Yves Guerin, l’École expérimentale de Bonneuil (Val-de-Marne). Ils y accueillent des enfants autistes, psychotiques ou présentant des névroses graves, pour lesquels les familles estimaient qu’il n’existait rien de satisfaisant. Elle y met en pratique une méthode de prise en charge où la communauté joue un rôle central. Ce travail est effectué en relation avec les lieux d'accueilalternatifs comme celui créé par Fernand Deligny dans les Cévennes.
Aujourd’hui, une quarantaine d’élèves, âgés de six à vingt-cinq ans, fréquentent ce lieu de vie.

I. Biographie

Maud Mannoni, est née le 22 octobre 1923 à Courtrai en Belgique. Fille de diplomate, elle se déplace durant son enfance au hasard des postes diplomatiques de son père, fait très tôt l'expérience des frontières et deslangues étrangères. A six ans, avec sa famille elle quille Colombo. Le retour en Belgique fut vécut comme un déracinement brutal.
Après des études de criminologie à Bruxelles, elle suit une formation de psychotechnicienne et adhère à la Société Belge de Psychanalyse en 1948. Cette même année elle s'installe à Pans, travaille à l'hôpital Trousseau où elle rencontre Françoise Dolto, épouse OctaveMannoni et devient membre de la Société Française de Psychanalyse.
Après avoir été analysée par Maunce Dugautiez, elle reprend une psychanalyse à Paris avec Jacques Lacan. En 1960 pendant la guerre d'Algérie, elle signe avec Octave Mannoni et l'équipe des Temps Modernes le "Manifeste des 121" défendant le droit à l'insoumission. Toujours avec Octave Mannoni, elle développe une réflexion marquéepar les inflexions de l'école anglaise notamment celles de Winnicott et Mélanie Klein. Mais c'est surtout Winnicott qui l'influencera, pénétrant "l'autre scène" avec les instruments théoriques et cliniques de "l'espace transitionnel", de "l'aire du jeu" mais aussi par la littérature, le théâtre, la poésie, le cinéma, ouvrant une à une les portes de l'imaginaire et de la "fantaisy".
Ses liens avecWinnicott n'effacent pas son travail et son engagement lacanien, en 1964, au moment de la scission de la Société française de psychanalyse (SFP) et de la constitution de I'Ecole freudienne de Paris elle suivra avec Françoise Dolto, Jacques Lacan.
Toujours en 1964, elle inaugure la collection créée par Jacques Lacan aux éditions du Seuil : " Le Champs freudien " en publiant son premier ouvrage,L'enfant arriéré et sa mère, montrant principalement qu'à vouloir traiter le symptôme, on refuse le patient. Puis en 1967, l'enfant "sa maladie " et les autres. Ces deux essais servent de réquisitoire à la politique de santé mentale, et portent en germe l'ambition clinique de l'Ecole expérimentale de Bonneuil qui ouvre ses portes en 1969.
Son engagement avec J. Lacan, sa réflexion dans le sillage deFrançoise Dolto, ses liens avec le mouvement psychanalytique anglo-saxon, notamment avec Winnicott, son intérêt pour le mouvement antipsychiatrique, l'intérêt qu'elle montre pour l'expérience de Basaglia en Italie témoigne de l'éclectisme de son trajet psychanalytique mais aussi des différents courants qui ont traversé, l'institution psychanalytique française d'après-guerre. Femme de combat, sonengagement pour la psychanalyse fut à la fois politique, clinique théorique et esthétique.

II. Présentation du livre

Ce livre est une réflexion psychanalytique et politique sur l’éducation, à partir de l’expérience de l’école de Bonneuil fondée par Maud Mannoni pour des enfants malades. Il est à la fois une réflexion et un document sur l’expérience accomplie à l’école de Bonneuil-sur-Marne...
tracking img