Education sentimentale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (293 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation de Littérature française
Ainsi, peut-on affirmer et concevoir que L’Education sentimentale est belle et bien un livre sur rien, construit sur unsujet inexistant et n’ayant pour seul intérêt que la présence du style ?
Cette problématique fera ainsi apparaître trois enjeux majeurs dans notre devoir : Unlivre sur rien est-il vraiment concevable et à la portée du possible ? L’œuvre n’est-elle tout de même pas riche de sens et pourvue d’un sujet bien réel ? Enfin lestyle ne peut-il pas alors proposer une symbiose du vide et du sens ?
En conclusion, il s’agit de rappeler les différents enjeux de notre sujet. Il semblerait queFlaubert se soit montré parfaitement fidèle à son objectif, à savoir d’écrire un livre sur rien. Nous avons en effet constaté que le roman n’avait pas de sujetpropre, noyé dans un flot stylistique, et que l’intrigue en elle-même était construite sur du vide. Ainsi, seul le style permettait de donner quelque matière au roman.Cependant, nous avons cru bon de restreindre cette thèse pour mettre en valeur la diversité thématique de l’œuvre qui donne un sens et un sujet bien saisissable autexte : le Vrai, centre de gravitation d’un roman d’apprentissage. Enfin, nous avons approfondi notre sujet pour souligner la symbiose du vide et du sens qu’opère icil’Art de Flaubert. Loin de laisser s’échapper le sens de son œuvre, l’auteur choisit de nous le faire voir sous la forme de tableaux poétiques et d’un réseau decontrastes. Il fabrique ainsi une toile de significations et de symboles qui ne perd pas le lecteur mais le laisse libre de trouver sa propre lecture du texte.
tracking img